• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Puy-de-Dôme : le député communiste André Chassaigne entreprend un “Tour de France des hôpitaux”

Le député communiste du Puy-de-Dôme, André Chassaigne, va visiter, avec d'autres parlementaires, pendant 1 an des hôpitaux français. L'objectif est de déposer une proposition de loi sur la santé en 2019. / © LIONEL BONAVENTURE / AFP
Le député communiste du Puy-de-Dôme, André Chassaigne, va visiter, avec d'autres parlementaires, pendant 1 an des hôpitaux français. L'objectif est de déposer une proposition de loi sur la santé en 2019. / © LIONEL BONAVENTURE / AFP

André Chassaigne, député communiste auvergnat, a débuté un « tour de France des hôpitaux en lutte ». Avec d’autres parlementaires, il va visiter pendant 1 an des établissements de santé pour connaître les difficultés quotidiennes des soignants et des usagers. 

Par Virginie Cooke

Les hôpitaux français sont malades : des dettes colossales, des conditions de travail de plus en plus intenables pour les soignants, parfois un manque de lits criant dans certains services… Transformer le système de santé devient une urgence alors le député communiste du Puy-de-Dôme lance un « tour de France des hôpitaux en lutte ».

Pendant 1 an, avec d’autres parlementaires communistes, André Chassaigne va visiter des hôpitaux ou des Ephads pour récolter les témoignages des patients, des soignants, des directeurs et faire le point sur les difficultés auxquelles ils sont confrontés.

« Il y a une vraie situation d’urgence dans les hôpitaux, c’est une priorité pour nous », explique le député communiste.



Une visite à Moulins 



Le tour de France des hôpitaux a débuté à Lyon le 12 février. André Chassaigne et Jean-Paul Dufrègne, député de l’Allier, se sont rendus à l’hôpital de Moulins. « Nous ne pouvons nous résoudre à ce que la santé devienne une marchandise », clame Jean-Paul Dufrègne sur sa page Facebook.


Vers une proposition de loi sur la santé en 2019



Selon André Chassaigne, le problème principal qui pèse sur les hôpitaux est la tarification à l’acte. « Il faudrait revenir à un financement des hôpitaux par un système de dotations plutôt qu’une tarification à l’acte. Cela revient à considérer un acte médical comme un acte marchand. On soigne moins bien puisqu’il faut faire vite pour être rentable ».

Deuxième urgence pour le député communiste du Puy-de-Dôme : il souhaite que l’Etat lance un grand plan d’investissements dans les hôpitaux. « Si cela n’est pas fait, on va droit vers l’asphyxie des hôpitaux et c’est déjà ce qui est en train de se passer », regrette-il.



Le tour de France des hôpitaux pourrait faire étape à Clermont-Ferrand le 29 mars. Des visites sont déjà prévues dans une douzaine de villes de l’hexagone. A l’issue de cette opération, les députés communistes déposeront une proposition de loi à l’Assemblée nationale sur la santé en 2019.

Rencontre avec le Père Fréchet avant le Noël de l'an 2000

Les + Lus