• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

VIDEO. Quand Moulins se transforme en ville lumière

Fiat lux ! Que la lumière soit : à Moulins, dans l'Allier, jusqu'au mois de septembre la ville s'illumine une fois la nuit tombée. Des spectacles sont projetés sur les façades de 6 monuments emblématiques de la cité bourbonnaise. / © S.Vinot/France 3 Auvergne
Fiat lux ! Que la lumière soit : à Moulins, dans l'Allier, jusqu'au mois de septembre la ville s'illumine une fois la nuit tombée. Des spectacles sont projetés sur les façades de 6 monuments emblématiques de la cité bourbonnaise. / © S.Vinot/France 3 Auvergne

Jusqu'au 30 septembre, la ville de Moulins s'illumine, une fois la nuit tombée. Des spectacles sont projetés sur les façades de six monuments emblématiques. "Moulins entre en scène", une mise en valeur du patrimoine et de l'histoire de la cité. A découvrir.
 

Par D.Cros

Moulins vient d'entrer dans le bal des villes-lumières comme le Puy-en-Velay ou Lyon, deux autres villes de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Pendant tout l'été et jusqu'en septembre, un spectacle met en lumière, tous les soirs, six monuments emblématiques de la ville. Deux thématiques ont été retenues : l'histoire du Bourbonnais et le tissu. Chaque spectacle dure de 10 à 20 minutes, il faut compter 1h30 de visite au total. 

L’histoire des Bourbon 

Sur les murs du château des ducs de Bourbon, les lumières plongent les spectateurs dans le passé, celui de la forteresse et celui de la grande dynastie qui a marqué l'histoire de France. L'Allier, berceau des Bourbon, souhaite célébrer ses racines.

Les créateurs de ce spectacle de lumière ont fait preuve d'une grande rigueur historique sans négliger l'émerveillement. "C’est magnifique, c’est impressionnant", "C’est génial" ou encore "Ça rend vraiment très bien" disent les spectateurs.

L'histoire du Bourbonnais en lumière a démarré à Oulins, près de Lyon. Pour ce spectacle de 20 minutes, il a fallu deux mois de travail, une dizaine de personnes. "Nous avons fait du repérage sur place. Nous avons pris tous les bâtiments en photo. Nous avons tout mis sur ordinateur. Nous avons ensuite posé les dessins" explique Alexis Turchet, chef de projet de la société Les allumeurs de rêve.

"C’est une dizaine de séquences différentes autour de l’identité de la ville, à la fois historiques mais aussi liées au contemporain. Il en faut pour tous les âges et pour tous les goûts" ajoute François Nicolas, dirigeant d'Amaclio Productions.

Dans les rues de Moulins, le spectacle continue. L'horlogerie du Jacquemart s'anime, l'hôtel de ville devient onirique et la Caisse d'Epargne flamboye.
 


Le textile et la mode

Un peu plus loin, c’est l'église du Sacré-Coeur qui revêt ses vêtements liturgiques. Le spectacle a changé, désormais la thématique c'est le tissu, mis en lumière par un autre créateur. Dix-neuf projecteurs ont été installés avec une grande précision. "Nous avons repris toutes les archives du musée de la visitation et des milliers de photos avec des détails extrêmement précis. Tout ce travail d’enlumineur était fait très souvent par des religieuses" dit Frédéric Mouret, directeur de l'agence audiovisuelle Novelty. 

Au centre national du costume de scène, c’est l'apothéose. Une fresque monumentale de 60 mètres de long s’étend sur toute la façade. Le même thème a été choisi : la mode et le textile. Les spectateurs découvrent les coulisses du musée et de l’opéra.

Ce voyage en lumière démarré le 22 juin se poursuit jusqu'à fin septembre. Une initiative du Conseil départemental et de la Communauté d'agglomération de Moulins pour faire connaître le patrimoine architectural de la ville. "Quand on met de la lumière sur les pépites de notre ville, cela nous touche énormément" souligne Pierre-André Périssol, maire de Moulins. 

L'année prochaine, l’agglomération souhaite illuminer plus de monuments et le département de l'Allier ambitionne d’être le premier a créer un parcours itinérant permanent.

Sur le même sujet

Intervenants :

Les + Lus