Un hélicoptère HéliSMUR opérationnel dans l'Allier jusqu'à la fin de l'été

Publié le

Dès à présent, l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes renouvelle la mise en place d’un hélociptère HéliSMUR dans l’Allier jusqu’au 31 août 2022.

Ce mercredi 18 mai, le directeur général de l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes a réuni les directeurs, les présidents de communauté médicale d’établissements et les responsables de l’aide médicale urgente des principaux établissements publics du groupement hospitalier « Territoires d’Auvergne » (Allier et Puy de Dôme), afin de préparer l’organisation de l’aide médicale urgente de la période estivale. Dans un communiqué, l'ARS annonce : "A l’instar de ce qui avait été décidé en 2021, le directeur général de l’ARS a confirmé ce jour la mise à disposition du groupement hospitalier de territoire d’un HéliSMUR (hélicoptère dédié à l’aide médicale urgente) en journée et 7 jours sur 7 jusqu’au 31 août 2022". 

Un outil complémentaire

Basé dans l’Allier, il vient en complément de l’HéliSMUR basé au centre hospitalier universitaire de Clermont-Ferrand et de l’hélicoptère de la sécurité civile (Dragon 63) basée à Aulnat.

Le communiqué précise : "En effet, les difficultés de recrutement médical au sein de la filière urgences des établissements hospitaliers de l’Allier et plus particulièrement du centre hospitalier de Montluçon, justifient qu’un hélicoptère soit à nouveau mobilisé cette année pour optimiser la ressource médicale et sécuriser la prise en charge des patients durant la période estivale. Cet hélicoptère fonctionnera avec les équipes d’urgentistes des centres hospitaliers de l’Allier (Moulins, Vichy et Montluçon) et une régulation sera réalisée par les Services d’aides médicale urgente (SAMU) du Puy de Dôme pour coordonner le déclenchement de ces hélicoptères". 

Ce dispositif sera, comme en 2021, soutenu financièrement par l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes à hauteur d’environ 300 000 euros et pour cette période.