Basket Pro B. Vichy-Clermont : rencontre avec Tray Boyd, « celui avec qui on a gagné »

Avec 13 victoires et 7 défaites, la JA Vichy-Clermont Métropole est 4ème au classement de Pro B de basket. Dans un collectif bien huilé, on trouve le meilleur marqueur de la division : Tray Boyd (23.3 points par match). Le 4 mars, la JAV recevra Saint-Quentin à 15h15, un match retransmis sur France 3 Auvergne et sur notre site internet.

Il est le premier des titulaires de la JA Vichy-Clermont Métropole appelés sur le parquet : Tray Boyd, 24 ans, numéro 1 dans le dos est le meilleur scoreur de la division. Alors que la JAVCM s’apprête à recevoir Saint-Quentin le 4 mars à 15h15, le joueur pourrait bien être décisif lors de la rencontre, retransmise sur l’antenne de France 3 Auvergne et sur notre site internet. Tray Boyd pourra aussi s’appuyer sur sa défense, comme ce soir de janvier, où le palais des sports Pierre Coulon était en fusion. Vichy accueille alors le leader Chalon. Les bleus vont gagner ce soir-là avant tout grâce à leur défense. Tray ne marquera que 15 points mais il s’est nourri comme tous ses co-équipiers de l’énergie de la salle. « Je suis un joueur qui a envie que le public fasse partie du jeu. Je veux qu’ils aient l’impression de marquer avec moi. Quand ils crient mon nom, ça n’est pas seulement moi qu’ils célèbrent. Ils sont de la partie. Sans les fans, beaucoup de parties seraient perdues », raconte Tray Boyd.

"Il relève ce défi avec brio"

Si la JAV joue les premiers rôles cette saison, c’est parce que l’équipe est équilibrée et qu’elle semble avoir gagné le gros lot avec cet américain qui prend du rab de tir tous les jours à l’entraînement, selon Guillaume Vizade, entraîneur de la JA Vichy-Clermont Métropole : « Quand on a construit l’équipe cette année, on avait beaucoup de joueurs qui étaient soit des jeunes potentiels, soit des joueurs avec des vocations plus collectives et défensives. On cherchait donc quelqu’un en capacité d’avoir 15 ou 20 points dans les mains et c’est vrai qu’il relève ce défi avec brio, jusqu’à présent. » Charles-Henri Bronchard, capitaine JA Vichy-Clermont Métropole, renchérit : « C’est un mec qui déteste perdre, c’est sûr. Il aime le sang. Dans les moments chauds, il a envie de prendre les responsabilités et c’est pour ça qu’il est là. » Selon Mamadou Guisse, arrière-ailier, il est très précieux pour ses coéquipiers : « Il nous ouvre vraiment le jeu pour nous qui jouons à côté, car il attire l’attention. Il est vraiment bénéfique dans notre jeu à demi-terrain. »

durée de la vidéo : 00h03mn26s
Avec 13 victoires et 7 défaites, la JA Vichy-Clermont Métropole est 4ème au classement de Pro B de basket. Dans un collectif bien huilé, on trouve le meilleur marqueur de la division : Tray Boyd (23.3 points par match). Le 4 mars, la JAV recevra Saint-Quentin à 15h15, un match retransmis sur notre antenne et notre site internet. ©C.Jouvante/Y.Dorion/S.Bonnetot/Q.Bastian

Une progression rapide

Tray Boyd ne sort pas de nulle part. Mais s’il est né dans le Tennessee, il a aussi des envies d’ailleurs. Comme un désir de traverser mer et océan. Adepte de football américain, le joueur se focalise sur le basket vers 14 ans et continue à l’université. Le Covid contrarie ses plans de voyage. Il finit par décoller et atterrit en Finlande en deuxième division. Avec plus de 30 points de moyenne, Tray change de division en cours de saison. De quoi déclencher l’intérêt de l’entraîneur de Vichy, qui récupère le globe-trotter alors qu’il vient de remporter un titre en Nouvelle-Zélande. « Si j’aime vraiment ce que je fais, alors je vais y arriver. La vie n’est pas facile mais, si tu fais les choses sérieusement, si tu travailles, tu oublies les portes qui se sont refermées sur toi et tu vas trouver ta propre voie. Mais ça, ce n’est pas très difficile, c’est juste du basket », plaisante Tray.

Un record de 49 points

Dès qu’il a un peu de temps libre, l’homme s’échappe et va découvrir le monde : Paris, Lyon, Madrid... Le joueur, lui, est toujours en développement. Le 20 janvier, il bat son record personnel de points marqués : 49 contre Lille, mais son équipe perd le match. « Je ne veux pas que l’on se souvienne de moi comme le gars qui a marqué 49 points et qui a perdu le match, je veux qu’on se souvienne de moi comme celui qui est venu et avec qui on a gagné. Les gens s’en souviendront plus longtemps. » Pas sûr qu’un talent comme celui-là reste plus d’une saison dans l’Allier. La place qu’il prend dans un collectif qui gagne le met en lumière et suscite les convoitises. En attendant il y a encore des victoires à aller chercher.