A Cusset, des fans de Star Wars exposent des créations parfois très... originales

Publié le Mis à jour le

Cusset accueille le temps du week-end du 29 et 30 avril la 19e édition de la convention Générations Star Wars. L'occasion pour le public de venir à la rencontre de fans et de découvrir tout un univers parfois alimenté par des réalisations de maquettes aux matériaux originaux.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022
Chaque année depuis 1999, les fans de Star Wars ont rendez-vous à Cusset dans le département de l'Allier pour l'un des rendez-vous majeurs, en France, autour de la saga. C'est sous un beau soleil, favorisant les sorties, que la 19e édition a ouvert ses portes le 29 avril. « On a décidé de ne plus compter », répond le président de l'association Les Héritiers de la Force quand on lui demande combien de visiteurs il pense accueillir. Plus de 12 000 personnes avaient assisté à l'édition 2016.

Pendant deux jours, Générations Star Wars, c'est le moment d'échanger autour de la saga, revenue au cœur de toutes les attentions depuis le rachat de la franchise par Disney. Au milieu des allées, entre les produits dérivés vendus par les uns et les maquettes exposées par les autres, on constate que les nouveaux personnages ont déjà trouvé leurs supporters même si Dark Vador reste le héros de l'histoire, sorte d'intouchable icône, tout mal intentionné qu'il a pu être dans les films.


Cette convention est une date essentielle et nombreux sont ceux qui réservent leur week-end bien en amont. Patrick est un amateur expert des aventures de Luke Skywalker et Han Solo, mais il n'a découvert que très récemment l'existence de Générations Star Wars, informé par une amie. Elle lui avait alors suggéré de proposer ses maquettes en bois à l'organisation. Venu du département voisin de la Saône-et-Loire, ce policier à la retraite a apporté une bonne trentaine de vaisseaux et droïdes fabriqués avec des chutes de bois, des palettes et des bâtons de glace. Une expression originale de sa passion qui séduit les petits comme les grands, nombreux à s'arrêter devant son stand.

A quelques pas de lui, c'est Samir qui n'est pas peu fier d'annoncer qu'il vient enfin de terminer la construction de son vaisseau, un Nébulon B, tout en Lego. « Ça représente à peu près 500 heures de travail et 18 000 pièces », dit-il le sourire aux lèvres. C'est une création originale, l'engin n'existe pas en boîte, il n'y a pas de plan. Le jeune ingénieur clermontois a travaillé sur la base de 200 photos, puis dépensé plus de 2 500 euros dans l'achat de pièces pour réaliser cette première œuvre majeure. Le succès est au rendez-vous, les flashes crépitent autour de lui.

Et pendant ce temps, à l'extérieur, les regards s'attardent sur les costumes dont la précision dans la confection frôle parfois l'excellence. Vador, Kylo Ren, Leïa, Luke, les pilotes de l'Alliance, les officiers de l'Empire, ils sont tous là. Mais très vite, il faut enchaîner avec un autre rendez-vous : une démonstration de combat au sabre laser va débuter !