Déconfinement : l'hippodrome de Vichy-Bellerive renoue avec le public

L’hippodrome de Vichy-Bellerive dans l’Allier, comme tous les hippodromes d'Auvergne et de France, est autorisé depuis le 19 mai à accueillir du public. Fini les courses à huis clos. Une bonne nouvelle qui s'accompagne du lancement de la période estivale. 

Depuis le 19 mai, les hippodromes sont de nouveau autorisés à accueillir du public.
Depuis le 19 mai, les hippodromes sont de nouveau autorisés à accueillir du public. © Hippodrome de Vichy-Bellerive

Les hippodromes sont autorisés, à compter du mercredi 19 mai, à ouvrir leurs portes et accueillir du public. "C’est une très bonne nouvelle. Depuis le mois d’octobre, tous les hippodromes étaient fermés et les courses avaient lieu à huis clos" se réjouit Eloïse Pradon, responsable de la communication à l’hippodrome de Vichy-Bellerive dans l’Allier. Et Olivier Louit, délégué général d’ajouter en riant : "Les chevaux ont henni de joie en apprenant le retour du public ! Les courses tribunes vides sont vraiment tristes. Nous étions obligés de mettre un bruit d’ambiance pour garder un semblant de normalité".

Le public peut de nouveau investir les tribunes et vibrer au passage des chevaux. "A Vichy, nous rouvrons ce jeudi 20 mai. Rien qu’aujourd’hui, nous avons huit courses de programmées : cinq de galop et trois de saut de haies. L’hippodrome est une vraie fourmilière. C’est l’effervescence. Les équipes sont sur le pont. Il faut tout organiser et tout préparer." précise Eloïse Pradon.

Jauge limitée à 1.000 personnes

Une réouverture très attendue, surtout, par les parieurs. "Les turfistes étaient impatients. Ils n’ont pas mis les pieds à l’hippodrome depuis huit mois. Ils attendaient impatiemment ce moment" souligne la chargée de communication de l’hippodrome Vichy-Bellerive. "Ils en avaient marre de jouer derrière leur ordinateur ou en regardant la télévision. Ils avaient hâte d’être près des chevaux, des jokers et d’entendre quelques confidences dans les écuries" complète le délégué général. Comme eux, les familles et les touristes pourront suivre les courses : "L’hippodrome est proche du centre-ville de Vichy et sur les bords de l’Allier, c’est un endroit très apprécié surtout pendant la période estivale".

Même s’il s’agit d’un hippodrome de grande capacité, la jauge est limitée. "L’hippodrome fait 63 hectares et accueille en temps normal 10.000 personnes. En raison des mesures sanitaires, nous accueillons seulement 1.000 personnes, mais nous sommes ouverts" souligne Eloïse Pradon. "Pour les 1.000 personnes, il s’agit uniquement du public. Les jokers, les entraineurs et les propriétaires de chevaux sont comptabilisés à part". Pour être certain d’avoir une place, il est conseillé de s’inscrire au préalable sur le site internet de l’hippodrome.

Lancement de la saison estivale

A l’approche de l’été, l’hippodrome reprend vie. "Nous avions programmé 40 dates de courses entre début mai et fin septembre. Nous sommes chanceux de pourvoir ouvrir maintenant. Contrairement à d’autres hippodromes, nous n’avons loupé que 4 dates clefs avec le public. C’est une réelle chance" explique Eloïse Pradon.

Les soirées nocturnes font également leur grand retour. La première est prévue samedi 22 mai. "Les nocturnes sont très appréciées du public. C’est une ambiance particulière. Nous respectons bien évidemment le couvre-feu et les règles sanitaires. Seuls les espaces de restauration à emporter ou ayant des terrasses sont ouverts".

Le directeur général, Olivier Louit conclut en disant : "Nous vivons au jour le jour. Mais nous sommes confiants pour la période estivale. La météo s’annonce bonne. Le public sera au rendez-vous, je n’en doute pas!".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hippisme sport covid-19 santé société