L'Etat acte la vente du domaine thermal de Vichy à la ville

Publié le Mis à jour le
Écrit par AB avec AFP

Le ministère de l'Action et des Comptes publics a annoncé, ce mardi 10 décembre, que l'Etat avait officialisé la vente du domaine thermal à la ville. Une décision qui intervient après deux ans de négociations.

La ville de Vichy (Allier) et l'Etat ont officialisé, lundi 9 décembre, la cession à la ville du domaine thermal situé sur la commune et actuellement propriété de l'Etat, a annoncé mardi 10 décembre le ministère de l'Action et des Comptes publics.

Un protocole d'accord fixant les conditions de cette cession a été signé à Bercy, ce mardi, entre le ministre Gérald Darmanin et le maire de Vichy, Frédéric Aguilera (LR), indique un communiqué du ministère.
 
Le domaine thermal de Vichy regroupe à la fois les établissements thermaux, des hôtels, des commerces, plusieurs sources et d'autres éléments de patrimoine (parcs, pavillons, etc...). La cession, pour un prix de 25 millions d'euros, devrait être effective "à la fin du premier semestre 2020", est-il précisé.

La confirmation de cette vente était actée depuis juillet 2019 par un courrier du ministre de l'Action et des Comptes publics. Les deux parties étaient alors en discussion depuis près de 18 mois. Le maire de Vichy, Frédéric Aguilera, avait alors précisé que "la commune mobilisera des subventions (Région, Département...) pour faciliter l’acquisition".
   

Propriété de l'Etat pendant près de 500 ans

C'est un tournant historique pour la ville de Vichy. Le domaine thermal est propriété de l'Etat depuis 1523, rappelaient cet été dans un communiqué la députée de l'Allier, Bénédicte Peyrol, et le maire de la ville, évoquant "une situation unique en France". Depuis 1988, sa gestion était concédée à la Compagnie de Vichy et la concession devait s'achever fin 2030.

L'Etat a souhaité se désengager de ce domaine, jugeant que "la détention d'installations thermales ne (correspondait) plus au cœur de ses missions de service public". Les discussions avaient débuté en 2006 avec les collectivités locales concernées. Le domaine thermal est emblématique du patrimoine architectural de l'âge d'or du thermalisme européen qui s'est développé aux 18eme et 19eme siècles.