Gilets jaunes : début de dialogue avec la députée de l'Allier Bénédicte Peyrol (LREM)

Publié le Mis à jour le
Écrit par Renaud Gardette
Le rencontre entre les gilets jaunes de l'Allier et la députée Bénédicte Peyrol (LREM) a duré près de 3 heures
Le rencontre entre les gilets jaunes de l'Allier et la députée Bénédicte Peyrol (LREM) a duré près de 3 heures © A. Jacques, S. Vinot / France 3 Auvergne

La députée de l'Allier Bénédicte Peyrol (LREM) a ouvert la porte de sa permanence à Vichy à une délégation de 6 gilets jaunes, vendredi 30 novembre, dans un souci d'apaisement et de dialogue. A l'issue de la réunion les deux parties semblaient satisfaites de la rencontre.

La députée de l'Allier Bénédicte Peyrol (LREM), également coordonnatrice du groupe de la Commission des Finances à l'Assemblée Nationale, a ouvert la porte de sa permanence à une délégation de 6 gilets jaunes, des portes paroles du mouvement à Lapalisse, Varennes-sur-Allier et Creuzier-le-Neuf.
 
A son arrivée, un des gilets jaunes a déclaré : "jusqu'à maintenant, il y a surtout le mutisme de l'Etat. On a des élus, des députés, mais jusqu'à présent très peu de politiques sont venus à notre contact. Donc on a décidé de forcer le passage et d'aller au contact d'eux, pour faire passer nos revendications."

Après 3 heures de réunion, chaque camp se disait plutôt satisfait. Les gilets jaunes ont déclaré qu'ils avaient l'impression d'avoir été entendus.

Selon Bénédicte Peyrol, il y a eu beaucoup d'explications sur des revendications, déjà en cours d'élaboration par le gouvernement, notamment sur les charges patronales, le Smic ou la prime d'activité. Les deux parties doivent se revoir dans deux semaines.  

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.