JO de Paris 2024 : l’équipe américaine de triathlon fera sa préparation à Vichy

C’est officiel depuis mardi 30 août. L’équipe américaine de triathlon va faire sa préparation aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 à Vichy, dans l’Allier. Un choix qui a été motivé par les récents travaux faits au CREPS et par un cadre d’entraînement exceptionnel en France.

Ryan Bolton a participé aux Jeux Olympiques d'été de 2000. Le triathlète américain est venu annoncer la bonne nouvelle ce mardi 30 août. La ville de Vichy, dans l’Allier, a été retenue pour la préparation des équipes de triathlon américaines olympiques et paralympiques pour les JO de Paris 2024. Ryan Bolton, « High Performance Technical Advisor » de l’équipe américaine de triathlon, explique : « Vichy est une ville magnifique, avec un grand plan d’eau pour nager, de belles piscines, de très bons parcours de vélo et de course à pied. Pour nos trois sports et avec les facilités qu’offre le CREPS, c’est exactement ce dont nous avons besoin pour préparer ces Jeux Olympiques ».

D'importants travaux 

Le CREPS est en plein travaux depuis un an. Pas moins de 40 millions d’euros ont été investis pour réaliser de nouveaux hébergements, un grand double gymnase et un pôle santé performance dernier cri. Thomas Senn, directeur du CREPS Auvergne-Rhône-Alpes de Vichy, souligne : « Les athlètes vont trouver dans ce site, qui est le pôle santé performance, les meilleures conditions de prévention, de santé, d’évaluation, de récupération. Il y a tout ce poste d’entraînement et de préparation physique. Il y aura aussi un bâtiment avec un concentré de technologies : la salle de préparation en environnement contrôlé. Elle va servir à simuler la préparation des athlètes en altitude, en humidité et en température ».

durée de la vidéo : 00h01mn47s
C’est officiel depuis cette fin d’après-midi. L’équipe américaine de triathlon va faire sa préparation aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 à Vichy, dans l’Allier. Un choix qui a été motivé par les récents travaux fait au CREPS et par un cadre d’entraînement exceptionnel en France. Intervenants : . Ryan Bolton, « High Performance Technical Advisor » de l’équipe américaine de triathlon / Thomas Senn, directeur du CREPS Auvergne-Rhône-Alpes de Vichy / Jean-Sébastien Laloy, vice-président de Vichy Communauté et président du Conseil d’Administration du CREPS ©P. Franco / L. Pastural / L. Aubisse

Des contrats signés 

Les travaux ne seront terminés qu’en novembre. Mais déjà les demandes affluent. Jean-Sébastien Laloy, vice-président de Vichy Communauté et président du Conseil d’Administration du CREPS, indique : « On a déjà des contrats signés, d’autres qui vont être signés dans les semaines qui viennent. On va être une des premières destinations françaises en matière de préparation olympique. Après cela, l’objectif est de capitaliser et de poursuivre dans la durée le fait que Vichy soit une terre de haut niveau pour les sportifs français et internationaux ». Il ajoute : « Il s’agit d’une stratégie sportive du territoire avec 500 hectares d’équipements sportifs en plein cœur de ville et des équipements nouveaux, des travaux importants pour accueillir des équipes de très haut niveau qui vont venir préparer les Jeux Olympiques et Paralympiques à Vichy. Il y a évidemment une stratégie territoriale puisque le but est de générer des retombées économiques pour toute l’agglomération ».
 
Avant les équipes olympiques et paralympiques en 2024, Vichy et les CREPS vont accueillir notamment l’an prochain les équipes de France des Global Games, grande compétition de sports adaptés.