• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Météo. Plus de 35 degrés à Vichy, première ville de France à passer ce cap en 2019

Les températures ont dépassé les 35 degrés à Vichy / © K. Tir - France 3 Auvergne
Les températures ont dépassé les 35 degrés à Vichy / © K. Tir - France 3 Auvergne

Les températures ont été particulièrement élevées mardi 4 juin dans le Puy-de-Dôme et dans l'Allier. La température a même dépassé les 35 degrés à Vichy : c'est la première fois cette année qu'une telle chaleur est mesurée dans le réseau secondaire de Météo France.

Par FG

"Forte chaleur en Auvergne / Limagne !" Voici le constat qu'a fait Etienne Kapikian, prévisionniste de Météo France, mardi 4 juin en début d'après-midi sur son compte Twitter. Et c'est vrai que les Auvergnats qui habitent entre Clermont-Ferrand et Vichy ont eu chaud. Les contributeurs du site Infoclimat ont mesuré jusqu'à 33,1°C à Néris-les-Bains (Allier) et 33,3 °C de maximale à Artonne (Puy-de-Dôme) .
 

Alors que le reste de la France restait sous les 30 degrés, les stations de référence de Clermont-Ferrand et de Vichy-Charmeil ont approché les 35 degrés sous abri. La station secondaire de Météo France située à Vichy-ville a même légèrement dépassé cette valeur, ce qui représente le seuil dit "de très forte chaleur". Selon Etienne Kapikian, elle est la première de France cette année dans cette situation.
 

Cette situation particulièrement chaude est dûe à l'effet de foehn, un phénomène provoqué par la présence de la chaîne des Puys et du massif du Sancy. En passant au-dessus des montagnes, l'air s'assèche et se réchauffe à l'est des reliefs.
 

Ce temps ne devrait pas durer. Les températures vont baisser de plus de dix degrés dés ce mercredi. Alexandre Letort, météorologiste du site Météovergne envisage même la possibilité de voir quelques flocons tomber sur les sommets du Sancy, avant un redoux. La fin de semaine devrait être agitée.
 

Sur le même sujet

Pénéloppe Bagieu, invitée du 12/13 Rhône-Alpes

Les + Lus