Puy-de-Dôme : des accompagnateurs en moyenne montagne enfin formés en Auvergne

Pour la première année, une partie de la formation au diplôme d'état d'accompagnateur en moyenne montagne se fait en Auvergne. Le territoire n'entrait pas dans le cursus de formation. Une anomalie corrigée grâce à un partenariat entre le CREPS de Vichy et le Parc naturel des volcans d'Auvergne. 

Seize stagiaires accompagnateurs en montagne suivent actuellement une unité de formation dans le parc naturel des volcans d'Auvergne, dans le Puy-de-Dôme.
Seize stagiaires accompagnateurs en montagne suivent actuellement une unité de formation dans le parc naturel des volcans d'Auvergne, dans le Puy-de-Dôme. © Julien Teiller / FTV
Seize stagiaires accompagnateurs en montagne suivent en cette mi-octobre une unité de formation dans le parc naturel des volcans d'Auvergne, dans le Puy-de-Dôme. Une convention a  été signée entre le parc et le CREPS de Vichy, dans l’Allier, responsable de la formation. Depuis la refonte de ce diplôme d'état il y a 3 ans, les futurs accompagnateurs ne venaient plus se former dans les massifs auvergnats. La plupart des stagiaires ne connaissaient pas la chaîne des puys avant cette formation. Cela posait aussi le problème du renouvellement des professionnels de la montagne et de l'accompagnement de groupes en Auvergne. Désormais, une partie de la formation se fait en Auvergne. Kevin Conilh, formateur et accompagnateur en montagne, explique : « Une des finalités du métier d’accompagnateur en montagne est d’expliquer, de faire découvrir le territoire dans lequel l’accompagnateur évolue, le massif. Là on est en Auvergne mais la formation se donne véritablement pour objectif de ne pas centraliser les contenus sur les caractéristiques du paysage auvergnat et d’aborder les différentes caractéristiques du milieu montagnard, à travers cette entrée écologique ».

Deux semaines de formation

Connaissance du milieu naturel et encadrement du public, c'est le menu de cette formation de deux semaines organisée par le CREPS de Vichy à la maison du Parc des volcans d'Auvergne. Ces futurs diplômés d'Etat viennent pour la plupart des Alpes, ou des Pyrénées. L'Auvergne et ses volcans, ils n'en connaissaient rien. Laura Kankaanpaa, stagiaire finlandaise installée dans le Vercors, souligne : « Je suis venue une fois dans les massifs du Cantal. Mais je n’étais jamais venue dans le puy de Sancy ou le puy de Dôme. Je trouve ça très joli ».

Le rôle du CREPS de Vichy

Jusqu'à cette session, l'Auvergne était exclue du cursus de ces futurs professionnels de la montagne. Depuis le printemps dernier, le CREPS prépare des jeunes auvergnats pour les faire accéder à la formation. Michael Roux, coordonnateur de formation au CREPS Vichy Auvergne Rhône-Alpes, indique : « On les a fait travailler dans la forêt, dans la montagne, pour qu’ils acquièrent le niveau. Certains d’entre eux ont réussi donc on espère qu’à partir de l’an prochain des Accompagnateurs en Moyenne Montagne pur jus auvergnats seront formés localement et pourront investir l’emploi ». Etendu sur 4 000 km², le parc des volcans d'Auvergne est le plus grand parc naturel régional de France. Il reste aujourd'hui moins de 400 accompagnateurs en montagne, à travailler sur ce territoire, pour le faire découvrir au public.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement nature