• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Succès des Auvergnats aux Championnats de France Jeunes de tir à l'arc

Riom et le Stade Clermontois sur le podium dans les épreuves par équipe. / © LANDOV - MAXPPP - TEAMSHOOT
Riom et le Stade Clermontois sur le podium dans les épreuves par équipe. / © LANDOV - MAXPPP - TEAMSHOOT

Les championnats de France Jeunes de tir à l'arc se sont achevés ce dimanche 30 juillet à Vichy. Plus de 400 archers étaient en compétition. Dans les épreuves par équipe, les clubs auvergnats de Riom et du Stade Clermontois sont tous les deux montés sur le podium.

Par France 3 Auvergne

120 flèches décochées quasiment simultanément. Un spectacle de haute volée. Mais pour les responsables de la fédération, il s'agit avant tout de détecter les futurs champions ou championnes avec des critères précis.

"Son envie, la niaque qu'il met à chercher à gagner ses match et forcément sa technique. Pour pouvoir être performant, il faut avoir un bon niveau de maîtrise technique", explique Xavier Veray, DTN adjoint de la FFTA.

Succès des Auvergnats aux Championnats de France Jeunes de tir à l'arc
Intervenants : Xavier Veray, DTN adjoint de la FFTA, chargé de la vie sportive; Paul Bonneau, porte-parole des Archers Riomois; Thomas Chirault, membre de l'équipe de France, vice-champion de France, Stade Clermontois - France 3 Auvergne - Pierre-Olivier Belle, Valérie Mathieu, Alexis Cretin

En lutte pour la médaille de bronze, les équipes de filles et de garçons du club de l'Archer Riomois n'ont pas craqué. Elles parviennent toutes les deux, à atteindre leurs objectifs.

"On est vraiment content d'avoir les deux équipes sur le podium. C'était vraiment l'objectif. On est assez content d'avoir eu cette performance. Cela a été compliqué, mais on y a été avec l'envie et on a montré que l'on avait vraiment un esprit d'équipe", dit fièrement Paul Bonneau, porte-parole des Archers Riomois.

En finale, le Stade Clermontois pouvait compter sur Thomas Chirault, celui que ses amis surnomment "Chichi le sniper" est déjà en équipe de France sénior et prépare les Jeux olympiques :

"C'est le gros objectif. On prépare Tokyo, je fais l'Insep pour cela, c'est vraiment un rêve. Je tire environ 1.500 flèches par semaine, cela fait 300 flèches par jours, en dehors des compétitions bien sûr."

Malgré les nombreux 10 de Thomas Chirault, les Clermontois se sont inclinés face au champion en titre. Mais cette édition 2017 restera une réussite pour les clubs auvergnats.

Retrouvez tous les résultats ici.

Sur le même sujet

Toujours sans nouvelles de Lorraine, disparue dans le Rhône

Les + Lus