Une boutique emblématique d'une commune de l'Allier met la clé sous la porte

À Lapalisse, près de Vichy, dans l'Allier, une pâtisserie-chocolaterie emblématique de la commune est en vente. Elle illustre les difficultés de certains petits commerces en centre-ville.

Sur les étagères de cette pâtisserie-chocolaterie de Lapalisse, dans l’Allier, il ne reste que quelques pots. Aux "vérités de Lapalisse", ces caramels aux goûts de fruits ne fêteront pas leur centenaire dans cette boutique emblématique. À la fin du mois, l'activité de l’entreprise prendra fin. 

« C’est un cercle sans fin » 

Les principales raisons seraient la Covid et l’inflation galopante... mais pas seulement. Laure-Anne Maggini, vendeuse dans la boutique, raconte : « On est arrivé il y a 5 ans. On avait un boucher, un PMU. On travaillait avec ce dernier : on proposait des petits déjeuners, les personnes en terrasse venaient prendre des glaces l’été. ». Elle ajoute :  « C’est un cercle sans fin : plus il y a de commerces qui ferment, moins il y aura de clients ». 

durée de la vidéo : 00h01mn54s
Une boutique emblématique d'une commune de l'Allier met la clé sous la porte ©C. Darneuville / C. Peltin / D. Robert

« Je suis optimiste » 

Comme dans beaucoup de communes identiques, les commerces ont du mal à se maintenir en centre-ville. Pourtant, la situation n’est pas la même pour tous. Florence, coiffeuse, est heureuse d’avoir créé, en octobre dernier, son affaire au pied du château : «  À Lapalisse, on est six en tant que coiffeuse. Il y a du monde. Depuis que j’ai ouvert je n’ai pas eu à me plaindre de l’activité dans le salon de coiffure »

Pour développer ce commerce de proximité, la ville et la communauté de communes comptent attirer de nouveaux habitants en centre-ville. Pour cela, ils misent sur la rénovation de logements, l’animation commerciale et sur des dispositifs d’aide à la revitalisation. Jacques de Chabannes, maire de Lapalisse, se révèle confiant : « Je suis optimiste en l’avenir de Lapalisse par rapport à tous ces dispositifs mis en place. Ils vont nous apporter des fonds publics pour nous aider à travailler dans ce domaine et à faire la promotion de la ville pour faire venir de nouveaux commerçants et de nouveaux restaurateurs »

Un optimisme porté par l’arrivée de nouveaux habitants depuis 2018, de jeunes retraités notamment. Les ‘vérités’ de Lapalisse cherchent toujours un repreneur, les caramels, eux, auraient trouvé de nouveaux revendeurs.