Vichy : une femme violée dans les toilettes du quartier de la gare

Publié le Mis à jour le
Écrit par Catherine Lopes
L'analyse des images de vidéoprotection par la police de Vichy, dans l'Allier, a permis l'interpellation de l'agresseur présumé mardi 9 novembre.
L'analyse des images de vidéoprotection par la police de Vichy, dans l'Allier, a permis l'interpellation de l'agresseur présumé mardi 9 novembre. © Valérie Riffard / FTV

Dimanche 7 novembre, une femme de 45 ans a été violée dans les toilettes du quartier de la gare de Vichy, dans l’Allier. Son agresseur présumé a été interpellé deux jours plus tard. Mis en examen pour viol, il a été placé en détention provisoire.

Dimanche 7 novembre, en fin d’après-midi, une habitante de Vichy a été violée dans les toilettes du quartier de la gare de Vichy, dans l’Allier. Eric Neveu, procureur de la République de Cusset, confirme les informations du site actu17 et précise : « L’agression a eu lieu à Vichy, dans le quartier de la gare, dans les toilettes qui sont devant la gare. L’individu a repéré la victime, l’a suivie, est allé à son contact et a commis des faits d’agression sexuelle et de viol ».

 

L'auteur présumé des faits interpellé

 

La victime est une femme de 45 ans. Eric Neveu raconte comment la police est parvenue à retrouver l’agresseur présumé : « Une fois que l’agression s’est produite, la victime est allée trouver refuge puis a fait prévenir les secours. Elle a été examinée par des médecins de l’hôpital. L’agresseur présumé a été interpellé deux jours plus tard. La vidéoprotection a permis d’avoir un signalement relativement précis. Dans le cadre d’une surveillance très perspicace par les forces de police, il a été repéré puis interpellé dans les rues de Vichy ».

Un individu placé en détention provisoire

Le procureur de la République de Cusset détaille le parcours de l’agresseur présumé : « L’agresseur présumé est un Afghan, logé au CCAS de Vichy. Il a 32 ans. C’est un réfugié qui a fait une demande de titre de séjour ». Il ajoute : « L’homme a été placé en garde à vue. Il nie les faits et a été mis en examen pour viol. Il a été placé en détention provisoire ». Dans l’attente de son procès, l’agresseur présumé est en détention provisoire au centre pénitentiaire de Moulins-Yzeure.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.