Vichy : la vente des thermes source de polémique

La vente par l’Etat de la station thermale de Vichy, dans l'Allier, crée la polémique entre la ville, l’acheteur prioritaire et le concessionnaire, la Compagnie des eaux. Les deux entités ont du mal à se mettre d’accord et à se répartir les rôles.

Depuis 1853, l'Etat propriétaire de la station, concède la gestion des thermes de Vichy à la Compagnie des eaux. Mais voilà que se profile à l'horizon la vente de ce patrimoine exceptionnel.

Des sources très convoitées


La Ville de Vichy souhaite acheter la station thermale tout en cédant certaines installations et la gestion du thermalisme à la société des eaux.
« C'est trop peu » regrette le Président-directeur général de la Compagnie des eaux de Vichy. Jérôme Phelipeau, souhaite racheter à la mairie l'ensemble des thermes. Il avance déjà le chiffre de 15 millions d’euros en projets d'investissement.
« 15 millions d’euros, nous ne pouvons le faire qu’à partir du moment ou nous sommes propriétaires des actifs d’exploitation...nous avons prévu également de créer une nouvelle orientation qui est la dermatologie ...de créer des bureaux médicaux et surtout créer aussi un centre de médecine chinoise traditionnelle ».

Un patrimoine à réhabiliter


Mais pas question pour la mairie de Vichy de tout vendre et certainement pas les sources elles-mêmes. De plus la mairie de Vichy accuse la société des eaux d'avoir négligé l'entretien d'une partie du patrimoine qui lui a été confié et d'alourdir ainsi la future facture de la remise en état.
« Effectivement une grande partie du centre-ville de Vichy, c’est un peu d’ailleurs ce qui fait l’exception à Vichy, appartient à l’Etat … je regrette aujourd’hui que l’Etat et son gestionnaire la compagnie de Vichy n’est pas réalisé régulièrement des travaux sur l’ensemble de son patrimoine…c’est vraiment une tâche sur notre image » déplore le maire Frédéric Aguilera.
La société des eaux de Vichy dément. L'entretien du parc thermal n’est pas à sa charge même s'il fait partie de la concession.

Le concessionnaire affirme investir 3 millions d'euros chaque année pour le fonctionnement des infrastructures. 
Les deux parties ont probablement encore quelques mois pour discuter  le dossier car Bercy n'aura sûrement pas conclue la vente avant l'été.

La vente par l'Etat de la station thermale de Vichy crée la polémique entre la ville, l'acheteur prioritaire et le concessionnaire la Compagnie de Vichy. Intervenants: Jérôme Phelipeau PDG de la Compagnie des eaux de Vichy, Frédéric Aguilera, Maire de Vichy.