VIDEO. "Quand je cours, je voyage", finaliste aux jeux paralympiques de Tokyo, Gaël Geffroy veut décrocher sa place pour Paris 2024

Plus sur le thème :

Finaliste aux Jeux Paralympiques de Tokyo, Gaël Geffroy en est revenu les mains vides, mais Paris 2024 pourrait bien être l’heure de la revanche…Les Global Games vont être une étape essentielle pour se tester, mais aussi pour potentiellement décrocher cette chère sélection olympique.

Article écrit par Katia Chapoutier

En collaboration avec Cocottes Minute Productions

Gaël participera aux Virtus Global Games Vichy France 2023, la compétition internationale la plus importante pour les sportifs de haut niveau déficients intellectuels, porteurs de Trisomie 21 et autistes sans déficience intellectuelle.

Objectif : les Jeux Paralympiques de Paris 2024

"Quand je cours, je voyage" avoue Gaël Geffroy et c’est vrai qu’il semble se déplacer en apesanteur tant sa foulée est aérienne. Et si la course de 1500 mètres est devenue son sport de prédilection, c'est parce qu’elle lui donne l’impression de pouvoir déployer son maximum. " Plus que tout, j’aime me dépasser."

En quelques années, il a fait des progrès exemplaires tant physiquement que moralement. Et ce ne sont pas ses troubles autistiques qui vont l’empêcher de s’en réjouir… A 23 ans, il se sent prêt pour les (en)jeux qui l’attendent.

"Avant, je stressais énormément, car j’avais peur des autres participants. Maintenant, je me suis habitué et je suis beaucoup plus calme. Mon autre avantage, c'est que j’ai appris à ne pas y penser en dehors de la compétition." explique-t-il sereinement "Quand je suis dans ma chambre par exemple, je lis et je pense à autre chose."

Une nouvelle discipline

Convaincu que tout effort est bon pour progresser, il a décidé il y a quelques mois de s’initier à une toute nouvelle discipline : la communication sur les réseaux sociaux. 
Chaque jour, il consacre, après l’entrainement, un temps non négligeable à Facebook et à Instagram, l’occasion pour lui de partager ses (nombreuses) rencontres, ses (touts aussi nombreux) exploits, mais également son quotidien de sportif de haut niveau.
D’abord, il souhaite mettre en avant ses sponsors. Il a bien conscience que leur soutien participera à une certaine forme de sérénité pour la suite.

Mais les réseaux sociaux sont aussi et surtout pour Gaël l’occasion de prouver que ce n’est pas parce que l’on a un handicap que l’on travaille moins fort. Bien au contraire. Il travaille dur, il travaille fort et surtout, il travaille avec application.

D’ailleurs, comme le dit Marc Truffaut, président la Fédération française de sport adapté, Gaël est "un athlète minutieux qui a besoin de beaucoup de repères, mais c’est surtout un besogneux, un jeune homme qui travaille énormément… et c’est sa grande force."

Le palmarès de Gaël

  • Médaille de bronze  VIRTUS aux cross Long et cross court 2022
  • 4ème au 800 m aux championnats d’Europe 2022
  • Finaliste aux JP 2020 de Tokyo

NB : Le handisport est destiné aux personnes avec un handicap visuel, auditif ou moteur. Le sport adapté s'adresse aux personnes qui présentent un handicap psychique ou mental.

Retrouvez tous nos contenus sur notre plateforme.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité