En Ardèche, le radar de la Brigade de Sécurité routière de la gendarmerie a épinglé 18 contrevenants ce vendredi. Mais tous n’ont pas été verbalisés. Priorité à été donnée à la sensibilisation.

Ce vendredi 13 octobre, à l’occasion des « Journées de la sécurité », les gendarmes ont procédé à des contrôles de vitesse et de conduite, sur la départementale 104, en Ardèche. Mais pour favoriser la sensibilisation, ils n’ont pas verbalisé les conducteurs dont la vitesse n’excédait pas 20km/h au-delà de la vitesse autorisée.

Des stages de sensibilisations étaient proposés aux contrevenants. Cette opération intervient alors que depuis le début de l’année, on constate une hausse de 25% du nombre d’accidents, par rapport à l’année dernière, à la même période. Si le nombre de morts est moins important que l’an dernier (17 morts contre 25), le taux d’hospitalisation a grimpé de 30%.

La journée de sensibilisation s’est soldée par 18 interpellations, dont une pour grand excès de vitesse. Et cette fois, pas de cadeau. Le conducteur s’est vu sanctionné d’un retrait de permis.

Reportage de Hugo Chapelon et Loïc Blache.

 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité