Ardèche : soupçonné d'avoir tué son père et grièvement blessé sa mère, le suspect s'est rendu

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sébastien Allec
Un important dispositif de gendarmerie a été déployé autours de la mairie de Saint-Just-d'Ardèche
Un important dispositif de gendarmerie a été déployé autours de la mairie de Saint-Just-d'Ardèche © Charlène Personaz

Un homme de 37ans est soupçonné d'avoir tué son père et blessé sa mère dans la nuit du 1er au 2 juin 2021 à Saint-Just-d'Ardèche. Il s'est rendu à la gendarmerie directement aux gendarmes en fin de matinée à Saint-Marcel d'Ardèche.

L'homme de 37 ans soupçonné d'avoir tué son père à l'arme blanche et grièvement blessé sa mère dans la nuit, le principale suspect s'est rendu à la gendarmerie en fin de matinée à Saint-Marcel-d'Ardèche. 

Les faits se sont déroulé la nuit du 1er au 2 juin 2021 aux alentours de 00h30 à Saint-Just-d'Ardèche. Transportée à l'hôpital de Bagnol-sur-Cèze, la mère du suspect est dorénavant hors de danger après être passée au bloc opératoir. 

Depuis l'alerte, l'homme était recherché. Il est inconnu des services de police. Il avait pris la fuite à pied, son véhicule étant resté sur place. La gendarmerie a lancé un appel à témoin. 

L'homme mesure 1m80, il est de type caucasien et a une calvitie. 

En conférence de presse le 2 juin 2021 au matin, la substitut du procureur Morgane Fargier indiquait que l'individu vivait chez ses parents et qu'il souffrait "d'antécédents psychiatriques". Elle expliquait également que les raisons de son potentiel acte ne sont pas encore déterminées. L'alerte a été donnée par la tante du mis en cause, qui habite dans une maison voisine et a entendu les cris des victimes.

Le Préfet de l'Ardèche, Thierry Devinieux expliquait que le suspect a grandi dans la commune avait l'habitude de courir. "Il connait donc bien le village et l'arrière-commune". Le Préfet apellait plusieurs fois le suspect à se rendre : "s'il nous entend, qu'il se rende au premier gendarme qu'il rencontrera. C'est le meilleur moyen pour que cela finisse bien." indique-t-il.

"Près de 160 gendarmes sont actuellement à sa recherche" déclarait le Général de gendarmerie Laurent Touvel sur place. Durant la nuit, un hélicoptère équipé d'une caméra thermique a balayé la zone sans succès. 

Les établissements publics de la commune de Saint-Just-d'Ardèche ont été fermés par précaution a indiqué Agustin Llorens, adjoint à la mairie de Saint-Just-d'Ardèche. "Ce n'est pas la peine de s'exposer" a-t-il indiqué.

La conférence de presse en vidéo : 

durée de la vidéo: 09 min 20
point presse

Sa cavale a pris fin aux alentours de 11h45.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.