Ardèche : une Vierge noire honorée en lieu et place de la déesse Isis

© S. Hyvon
© S. Hyvon

En Ardèche, nombreux sont ceux qui, le 15 août, choisissent de célébrer Notre-Dame d'Ay, une Vierge noire. Il en existe plusieurs dans le centre de la France. Mais la particularité de celle-ci, c'est qu'elle trône dans un sanctuaire voué à l'origine au culte païen. 

Par Aude Henry

Le sanctuaire de Notre-Dame d’Ay a toujours été très fréquenté. Bien avant Jésus-Christ. Aujourd'hui, le site attire pèlerins et curieux en raison de sa Vierge noire, ramenée, parait-il, du temps des croisades.
La statue trône, en lieu et place, d'un autel païen dédié à la déesse Isis. Simone Thouez, la présidente des Amis de Notre-Dame d'Ay, confirme : "les Vierges noires ont succédé aux déesses païennes. Ici, on adorait la déesse Isis, qui était noire elle-aussi".

Dès le début de la chrétienté, le culte de la Vierge Marie remplace celui de la déesse-mère Isis. La Vierge noire y est honorée à la fin du  XIIème siècle. Puis vient le temps des processions comme celle de ce 15 août, jusqu'à ce lieu qualifié de "cadeau de paix" par le Père Armand Manoha, le curé du village.
 
Avant la Vierge noire était honorée la déesse Isis à Saint-Romain d'Ay (Ardèche)


 

Sur le même sujet

Dans l'Allier, un ancien policier crée un refuge pour les ânes

Les + Lus