Au Safari de Peaugres, c'est aussi Noël pour les animaux

En ardèche, le parc zoologique de Peaugres est toujours fermé au public, comme partout ailleurs. Mais cela ne veut pas dire pour autant que la vie s'y est arrêtée. L'équipe doit garder un oeil sur 1200 animaux. Il faut aussi les nourrir. Et certains ont même eu droit à un petit cadeau pour Noël.

C'est Noël dans l'enclos. Au Safari de Peaugres, en Ardèche, une famille de lions a eu droit à un petit cadeau et un repas de fête. 24 décembre 2020.
C'est Noël dans l'enclos. Au Safari de Peaugres, en Ardèche, une famille de lions a eu droit à un petit cadeau et un repas de fête. 24 décembre 2020. © FTV

Au menu de Noël, ce sera manchons de poulet. Mais attention, pas n'importe quel poulet. Certains morceaux, glissés dans la boîte cadeau, ont la peau bien jaune. C'est du poulet fermier. Mais qui aura donc droit à cette gourmandise au Safari de Peaugres ? Petit indice : le parc zoologique d'Ardèche a étoffé son carnet rose en août 2020, avec une naissance qui n'était plus arrivée depuis près de 20 ans. Qui sont les dernières nées du côté des félins ? Non, ce n'est pas la panthère des neiges, mais les trois petites lionnes de Kananga et Makani.

"Un enrichissement du milieu" pour Noël

A l'écart des enclos, Line Monange prépare tranquillement ses surprises. L'assistante chef animalier termine ses boîtes repas. Emballage cadeau de rigueur. "Comme cela, on va susciter un peu la recherche, notamment de la part des jeunes lionnes, qui sont souvent bonnes clientes pour tout ce qui est enrichissement  et petites suprises. Je pense qu'elles vont bien s'amuser". Un coup de scotch, et c'est parti pour la distribution. 

Lancer d'une première boîte cadeau. Dans l'enclos, Makani, le papa lion est au taquet, se jette dessus. Il n'est pas dit que toute la famille profite de ce petit repas de fête. "C'est possible qu'il leur en laisse un peu", rétorque l'assistante chef animalier, tout en observant les femelles approcher. Line est confiante : "On partage tout chez les lions, c'est l'esprit de famille". 

Effectivement, Kananga, la maman lionne, récupère quelques bouts de viande. Les bébés, eux, sont comme des enfants. Plus que le repas, c'est l'aspect cadeau qui les intéresse. Les trois petites lionnes se mettent tout simplement à jouer,  avec les bouts de carton et de papier cadeau. 

Ce petit bonus de Noël, c'est ce qui s'appelle "un enrichissement du milieu" dans le jargon animalier. "On essaye d'introduire des choses auxquelles les animaux ne sont pas habitués, c'est une manière d'enrichir leur journée avec un jouet, un goûter... Les lionceaux ils s'amusent de rien", explique Line Monange. "Ça les incite à reproduire des comportements naturels.  Parce que dans la nature, ils joueraient de la même façon, avec tout". 

... mais pas pour tout le monde !

Bon, il faut quand même le dire, des cadeaux de Noël, il n'y en aura pas dans tous les enclos. Si les Lycaons ont droit à une lichette de viande, le menu ne convient pas à tous les animaux du parc zoologique ardéchois. D'abord le menu du jour ne convient qu'aux carnivores, et puis, il faut savoir que les animaux ne mangent pas forcément tous les jours.

Pour les carnivores, on essaye de garder un jour de jeûne par semaine, pour que cela corresponde le plus possible à leur régime alimentaire dans la nature, parce qu'ils ne mangent pas tous les jours.

Line Monange, assistante chef animalier au Safari de Peaugres

 

Dans la plaine africaine, les animaux vivent en semi-liberté. Alors forcément, Noël ne change rien pour eux. En fait, l'équipe de Peaugres nous l'a finalement avouer. Les cadeaux et le petit plus du repas, c'est surtout "pour nous faire plaisir", et perpétuer la tradition.

durée de la vidéo: 01 min 52
Noël des animaux au Safari de Peaugres, reportage de S. Adam & Paul Thiry

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
noël animaux nature zoo insolite