• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Connaissez-vous l'auto-stop sécurisé ? La pratique a cours dans la vallée de la Beaume-Drobie (Ardèche)

Victoria, auto-stoppeuse et adhérente du dispositif Vallées en stop / © Nicolas Ferro
Victoria, auto-stoppeuse et adhérente du dispositif Vallées en stop / © Nicolas Ferro

Afin de pallier au manque de transport en commun dans ce territoire de la Beaume-Drobie, le parc des Monts d'Ardèche expérimente un système de transport basé sur la solidarité entre les habitants. Son nom : Vallées en stop.

Par Nicolas Ferro

L'automobiliste possède un macaron "Vallées en stop" sur son pare-brise. L'auto-stoppeur tient dans ses mains une pancarte aux couleurs du logo et indiquant sa destination. Les deux font partie du réseau Vallées en stop. La prise en charge de l'auto-stoppeur devient alors plus facile pour l'automobiliste et vice-versa le transport s'effectue avec plus de sérénité pour l'auto-stoppeur. 

C'est l'objectif de Vallées en stop. Créer un réseau basé sur la confiance entre les automobilistes et les auto-stoppeurs sur le territoire de la Beaume-Drobie (dix communes).  Ces deux vallées sont situées près de Largentière et Joyeuse sur les contreforts du Tanargue et ne possèdent aucun transport en commun.

Pour participer à ce système de covoiturage spontané, il faut avoir 16 ans minimum. Les équipements (macaron, pancarte) sont à retirer aux secrétariats des communes qui enregistrent votre identité. Mis en place au début de l'été, le dispositif Vallées en stop doit se faire davantage connaître pour avoir plus d'adhérents. La pratique de l'auto-stop étant assez répandue en Ardèche, ce moyen de transport simple et gratuit devrait trouver sa place.  

A l'avenir, le parc des Monts d'Ardèche réfléchit à installer un stand d'information "Vallées en stop" sur des événements afin d'inciter automobilistes et auto-stoppeurs à souscrire au dispositif.  

Sur le même sujet

Safari de Peaugres : Rhino, jeune rhinocéros blanc

Les + Lus