Coronavirus : en Ardèche, le prêt à porter en soutien au personnel médical

La marque familiale ardéchoise de prêt-à-porter "Maison Montagut" fabrique des masques textiles pour le personnel soignant de Drôme et d'Ardèche. Son usine située au Portugal met les bouchées doubles pour livrer prochainement 50 000 masques.

A Braga (Portugal) les ouvrières de la Maison Montagut en train de confectionner les masques
A Braga (Portugal) les ouvrières de la Maison Montagut en train de confectionner les masques © Maison Montagut
La Maison Montagut participe à l'élan de solidarité qui s'exprime actuellement un peu partout en France. Implanté à Guilherand-Granges ou elle possède toujours un atelier de moulinage, la direction de la Maison Montagut a souhaité soutenir le personnel soignant de sa région de Drôme et d'Ardèche dont elle est issue depuis six générations.

"On a mis en place à Braga le maximum de notre capacité de production tout en protégeant nos équipes sur place. Actuellement, nous produisons 2000 masques tricotés par jour et nous souhaitons accélérer la cadence pour passer à 5 000 masques par jour. Nous espérons donner 50 000 masques au personnel soignant des EHPAD et des hôpitaux de Drôme et d'Ardèche" Marine Lozet, directrice déléguée Maison Montagut.


Un masque de qualité traité antibactérien

A l'image de ces vêtements haut de gamme, ce spécialiste de la maille a confectionné un masque de haute qualité. Ces masques de catégorie 1 sont constitués de trois couches, d'un fil coton et d'un fil technique ainsi que d'un tissu technique. Ce sont des masques lavables en machine à 60°C et repassables au fer à 150 °C.  Son efficacité de protection aux aérosols et de rétention des projections est supérieure à 96% selon les derniers tests effectués par la DGA (Direction Générale de l'Armée) le 02 avril dernier.
 
Le masque Maison Montagut
Le masque Maison Montagut © Maison Montagut


Ces masques textiles sont destinés aux professionnels de santé de seconde ligne en contact avec le public. Ils ne s'adressent pas aux personnels soignants qui sont les plus exposés aux personnes contaminées par le Coronavirus.

Un premier don 

La Maison Montagut qui distribue en partie ses habits en Chine, possède un réseau de contacts important dans le textile. A la mi-mars, l'entreprise a déjà fait don de plusieurs milliers de masques. Pour un coût de 14 000 euros, la Maison Montagut a acheté 19 000 masques FFP1 et FFP2 qu'elle a distribué à l'ordre des médecins de l'Ardèche et à la pharmacie Roux de Guilherand-Granges. Ces derniers les ont distribués aux médecins et infirmières du secteur.
 
Le masque Maison Montagut en cours de fabrication
Le masque Maison Montagut en cours de fabrication


Mais la Maison Montagut n'a pas voulu en rester là et poursuit son élan de solidarité.

" On s'est dit que nous aussi il fallait que nous fabriquions des masques. On a mis nos savoir-faire à l'épreuve et au bout de deux semaines de travail nous avons sortis les premiers masques. On est très content d'y être arrivés. Ce n'est pas un masque médical mais il a de très bons résultats." Marine Lozet, Maison Montagut.

La distribution de ces masques sera effective dans le courant du mois de mai. Ils seront les bienvenus pour soulager ces professionnels de santé soumis à rude épreuve depuis plusieurs mois déjà.








 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société solidarité économie