Coronavirus Covid-19 : de nouvelles mesure en Ardèche après une hausse des contaminations, port du masque obligatoire

Publié le Mis à jour le
Écrit par Renaud Gardette
La préfète de l'Ardèche Françoise Souliman annonce que le département devrait en toute logique passer très rapidement en zone rouge à cause de la hausse des contaminations au coronavirus Covid-19, lundi 5 octobre. Photo d'archive.
La préfète de l'Ardèche Françoise Souliman annonce que le département devrait en toute logique passer très rapidement en zone rouge à cause de la hausse des contaminations au coronavirus Covid-19, lundi 5 octobre. Photo d'archive. © K Triboullard / AFP

La préfecture de l'Ardèche prend de nouvelles mesures, lundi 5 octobre, face à la hausse des cas de contamination au coronavirus covid-19. Le port du masque est obligatoire à partir de 11 ans, dans tous les rassemblements publics de plus de 10 personnes.

Le département de l'Ardèche passait jusqu'ici comme le "bon élève", le département parmi les plus chanceux de la région, mais l'épidémie de coronavirus est en train de le rattraper. Le taux d'incidence dépasse désormais le seuil d'alerte.


► Les derniers chiffres de Santé Publique France :
  • Taux d'incidence : plus de 50 cas pour 100.000 habitants
  • Taux de positivité des tests : 6%

Les nouvelles mesures

Face à cette situation jugée "préoccupante", la préfète de l’Ardèche a pris un nouvel arrêté.

Dès mardi 06 octobre à 8h00, le port du masque sera obligatoire pour tous, dès l’âge de 11 ans, dans tous les rassemblements de plus de dix personnes sur la voie publique et dans tous les lieux publics clos.

Les demandes de manifestations sportives et culturelles rassemblant plus de 10 personnes continueront d’être analysées par les services préfectoraux, au cas par cas.

Le préfet invite les organisateurs de telles manifestations à favoriser les rassemblements à l’air libre et à les reporter quand cela est possible.

Par ailleurs, après une réunion avec les présidents de communauté de communes, le préfet leur a demandé de désigner un référent COVID pour chacun des EPCI qui sera le correspondant des services de l’Etat dans ce domaine.

Aussi, et afin de limiter la circulation du virus, très active chez les plus jeunes, le préfet a décidé:
  • de limiter au maximum les changements de classes des collégiens et lycéens
  • de renforcer les règles de distanciation physique en étalant notamment la période de prise du déjeuner
  • de fermer les sections sportives des établissements scolaires dès lors qu’un cas positif aura été détecté parmi les élèves membres de la section.
Le préfet rappelle l’importance du respect des recommandations sanitaires et la plus grande vigilance sur les comportements individuels et collectifs susceptibles de participer à la diffusion du virus.


 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.