Coronavirus Covid-19: les militaires décompressent en Ardèche après l'opération Barkhane

Les miltaires décompressaient à Chypre ou en Crête après une opération extérieure. Mais le coronavirus est arrivé. Direction l' Ardèche.

La plupart des militaires qui se reposeront en Ardèche reviendront de l'opération Barkhane menée au Sahel et au Sahara.
La plupart des militaires qui se reposeront en Ardèche reviendront de l'opération Barkhane menée au Sahel et au Sahara. © Philippe de Poulpiquet/MAXPPP

Après une opération extérieure de plusieurs mois, les militaires décompressent 3 jours. Ils peuvent ensuite retrouver leur famille. D'habitude, la Crête ou Chypre servent de décor à ce sas. Mais avec le coronavirus, le retour se fait en France, en Ardèche.

Village vacances complet

"Nous avons choisi l'Ardèche car c'est à la fois proche de l'aéroport d'Istres et suffisamment isolé pour être tranquilles" nous confie le lieutenant-colonel Lionel Guy, qui gère la communication de la Zone de défense sud-est. Alors l'armée a fait main basse sur... le village Pierre et Vacances Le Rouret à Grospierres pour les mois de juin et juillet. En temps normal, ce séjour de trois jours se passe à l'étranger pour que ce soit moins dur émotionnellement pour les familles. Quant aux vacanciers qui ont déjà une réservation dans ce centre pendant cette période, ils sont priés d'aller voir ailleurs. La marque Pierre et Vacances précise que "tous les clients [...] sont contactés individuellement par nos services. Des solutions alternatives leurs sont proposées et chaque situation est examinée."

L'après Barkhane

Durant ces deux mois, 3000 militaires passeront par le village vacances. La plupart reviendront de l'opération Barkhane (Mali, Tchad, Niger et Djibouti). "Pendant une opération extérieure de 4 mois, vous êtes à 200%, c'est une expérience extraordinaire. Vous tissez des liens forts." Durant ces trois jours, le soldat doit redescendre avant d'être assailli par les proches. "Il y a des séances de sport pour se vider physiquement, des discussions collectives pour des séances de débriefing. Des psychologues seront là et des médecins également pour surveiller leur santé. En particulier en pratiquant des tests Covid et du paludisme."

Les premiers militaires sont arrivés en début de semaine. Ils ont ainsi pu retrouver leur famille de manière progressive. L'endroit, reculé, permet au processus de décompression de s'accomplir. Ce séjour pour les militaires devrait à nouveau se faire à l'étranger à partir du mois d'août.

Le Domaine du Rouret reste ouvert aux particuliers 

Il y a sur le Domaine du Rouret une soixantaine de propriétaires privés qui peuvent continuer de louer leurs biens. Le site n'est pas complètement privatisé par l'armée. le domaine reste ouvert à tous les vacanciers.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société armée sécurité terrorisme faits divers menaces de daesh