Coronavirus Covid 19 : “Pas de raz de marée pour l'instant”, la préfète de l'Ardèche fait le point

Pour l’instant les capacités de réanimation sont loin d’être saturées dans le département de l’Ardèche, ce qui fait dire à la Préfète "qu’il n’y a pas de raz de marée pour l’instant." / © FTV
Pour l’instant les capacités de réanimation sont loin d’être saturées dans le département de l’Ardèche, ce qui fait dire à la Préfète "qu’il n’y a pas de raz de marée pour l’instant." / © FTV

"Pas de raz de marée pour l’instant, les capacités de réanimations sont loin d'être saturées", la préfète de l'Ardèche fait un point lié à l'épidémie de Covid 19, sur la situation dans le département.

Par Vanessa Fize

La Préfète de l’Ardèche, Françoise Souliman, a fait un point ce mardi 31 mars concernant l’épidémie de Coronavirus et ses conséquences dans le département.
 

Situation sanitaire : "pas de raz de marée pour l’instant"

Selon la représentante de l’Etat dans le département, 288 cas ont été confirmés positifs depuis le début de l’épidémie. 12 personnes sont décédées à l’hôpital du Covid 19. Quinze autres sont décédées en Ephad ou à domicile avec un diagnostic clinique de la maladie symptômes, mais sans tests.

Les capacités de réanimation dans le département sont de 18 lits à Annonay, 13 à Aubenas, en hôpitaux, et 4 lits à la clinique Pasteur de Guilherand Granges. Les patients peuvent aussi être orientés vers Valence et Montélimar.
Pour l’instant ces capacités sont loin d’être saturées, ce qui fait dire à la Préfète "qu’il n’y a pas de raz de marée pour l’instant" dans le département de l'Ardèche.

En ville et à la campagne "on s’organise aussi avec un centre de consultation spécial Covid 19 en fonction en Vallée du Rhône et quatre autres sur le point d’ouvrir", à savoir Les Vans, Joyeuse, Annonay et Lamastre. Un centre d’accueil pour sans domicile fixe atteints de forme non graves de la maladie  d’une capacité de 20 lits doit ouvrir la semaine prochaine à Darbres près d’Aubenas.
 

Beaucoup de sollicitations des services de l’Etat et chambres consulaires pour les entrepreneurs

Le montant des aides de l’état a destination des entreprises atteint pour l’Ardèche les 7 600 000 euros, avec 209 dossiers ouverts. Il s’agit de reports de la dette fiscale, des aides  de 1500 euros à destination des petites entreprises et indépendants. Pour ce qui est du chômage partiel, il concerne plus de 6% des salariés ardéchois, plus de 6000 personnes, avec 200 à 250 nouvelles demandes par jour.

En Ardèche, la saison touristique s’amorce par ailleurs à cette saison. Les restaurateurs, hôteliers, campings peuvent aussi placer leurs salariés permanents en chômage partiel, et sont invités à recruter quand même leurs saisonniers qui pourront si nécessaire également être placés en chômage partiel. Un dispositif annoncé par l’Etat permettra aussi d’accorder aux vacanciers un report jusqu’à 18 mois de leur séjour, ou alors son remboursement.
  
 

 

Sur le même sujet

Les + Lus