Coronavirus et déconfinement : à Privas (Ardèche), la médiathèque se prépare à rouvrir progressivement

Les médiathèques font partie des équipements culturels qui seront autorisés à rouvrir la semaine du 11 mai. A Privas, en Ardèche, les préparatifs vont bon train, avec toute la complexité liée à l'accueil du public et au prêt de documents en période d'épidémie.
 

Chaque jour, des ressources ont été mises en ligne sur le site de la médiathèque de Privas, en Ardèche, pour les différents publics, jeunes et moins jeunes : des liens vers des documents, des films, des jeux, des titres musicaux.
Chaque jour, des ressources ont été mises en ligne sur le site de la médiathèque de Privas, en Ardèche, pour les différents publics, jeunes et moins jeunes : des liens vers des documents, des films, des jeux, des titres musicaux. © V. Fize
Le samedi précédent le début du confinement, les rumeurs bruissaient déjà. Alors, le jour J, traditionnellement chargé pour la médiathèque Jacques Dupin de Privas l’a été encore plus. La crainte de manquer a même été si forte que l’équipe a décidé au pied lever de supprimer la limite de documents à emprunter. Certains sont repartis les bras chargés !

Après la fermeture, le travail des bibliothécaires et documentalistes s’est poursuivi, différemment, à domicile. Chaque jour des ressources ont été mises en ligne sur le site de la médiathèque, pour les différents publics, jeunes et moins jeunes : des liens vers des documents, des films, des jeux, des titres musicaux. Un travail pré-existant, mais renforcé, pour garder le lien et soulager le confinement des abonnés.
La médiathèque de Privas en Ardèche, s'apprête à rouvrir progressivement.
La médiathèque de Privas en Ardèche, s'apprête à rouvrir progressivement. © Ville de Privas

Depuis ce lundi 4 mai, une nouvelle phase a commencé, et pas des moindres pour toute l'équipe : la préparation de la réouverture mardi 12 mai prochain. Dans une médiathèque, on touche, on feuillette, on écoute, on chuchotte, aussi, près de l’oreille. Autant dire que ces usages sont pour l’instant bannis.

Alors nouvelle ère, nouvelles règles : la durée des prêts allongée à 45 jours, le nombre de documents empruntés illimité. "Il faut limiter les allers et venues" explique la responsable de la médiathèque, Catherine Devis. Les abonnés vont devoir réserver les documents en amont, sur internet, par téléphone, ou sur papier pour ceux qui n’ont pas d’autre possibilité.
Les piles de livres, DVD, CD seront préparés en avance, et mis à disposition à l’entrée. Départs et retours auront droit à "une quarantaine " et une désinfection.
Comme le précise Catherine Devis "notre activité est par définition particulièrement sensible, les livres et autres objets culturels passent de mains en mains, vont et viennent."
Pour ceux qui ne savent pas quoi emprunter sans musarder dans les rayons, il y aura des lots surprises, composés des coups de cœur des employés.

Cette réouverture est complexe mais nécessaire, ce sont les usagers qui le prouvent.  Moins de 24 heures après l’annonce sur les réseaux sociaux de la reprise d’activité mardi 12 mai 2020, 35 abonnés ont déjà effectués des réservations, il y a aussi eu une inscription.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société culture livres coronavirus santé coronavirus : conseils pratiques éducation loisirs sorties et loisirs
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter