Cyclisme : du beau monde pour le Tour international féminin de l'Ardèche

Le TCFIA, c'est le Tour cycliste international féminin de l'Ardèche. Une 17 eme édition qui se tient du 13 au 19 septembre et qui voit affluer les championnes. La raison : un classement flatteur pour cette épreuve de la part l'Union cycliste internationale et la proximité des championnats du monde. En orange : la néerlandaise Marianne Vos, médaillée olympique et championne du monde, en tricolore : Jade Wiel, championne de France sur route 2019 / © E. Patricio, F3 Rhône Alpes
Le TCFIA, c'est le Tour cycliste international féminin de l'Ardèche. Une 17 eme édition qui se tient du 13 au 19 septembre et qui voit affluer les championnes. La raison : un classement flatteur pour cette épreuve de la part l'Union cycliste internationale et la proximité des championnats du monde. En orange : la néerlandaise Marianne Vos, médaillée olympique et championne du monde, en tricolore : Jade Wiel, championne de France sur route 2019 / © E. Patricio, F3 Rhône Alpes

Le TCFIA, c'est le Tour cycliste international féminin de l'Ardèche. Une 17 eme édition qui se tient du 13 au 19 septembre et qui voit affluer les championnes. La raison : un classement flatteur pour cette épreuve de la part l'Union cycliste internationale et la proximité des championnats du monde. 

Par Christian Conxicoeur

Saint-Paul-le-Jeune - Aubenas, c'était la première étape de ce Tour cycliste féminin de l'Ardèche 2019 vendredi 13 septembre. Un premier parcours de 126 km et 1800 de dénivelé, avec un col de première catégorie. Le plus dur est devant avec un total de 7 étapes, mais déjà, la championne au CV long comme le bras (Europe, Monde, JO) Marianne Vos a mis les points sur les I en s'imposant largement.
 

Un Tour bien classé


Une championne de ce calibre sur les routes d'Ardèche, une exception ? et bien non car depuis l'année dernière, le Tour est classé en 2.1 par l'UCI (Union Cycliste Internationale). Cette classification a augmenté la popularité de l'évènement avec la venue de grandes compétitrices.
 

Un cru 2018 grandiose


Ainsi, sur les 144 coureuses en 2018, 66 ont participé aux championnats du monde, et 7 ont terminé dans les vingt premières. Pour 2019, on verra ... très vite.

Car cette année ne devrait pas faire exception, cette course en 7 étapes, principalement de montagne, va encore attirer de nombreuses championnes en vue de leur préparation aux championnats du monde sur route qui auront lieu en suivant du 22 au 28 septembre en Angleterre dans le Yorkshire.
 
Marianne Vos, la néerlandaise multimédaillée à l'arrivée de la 1 ere étape du TCFIA, le 13 septembre à Aubenas (07). / © E. Patricio, F3 Rhône-Alpes
Marianne Vos, la néerlandaise multimédaillée à l'arrivée de la 1 ere étape du TCFIA, le 13 septembre à Aubenas (07). / © E. Patricio, F3 Rhône-Alpes

Le film de la 1ere étape St-Paul-le-Jeune / Aubenas : les favoristes au rendez-vous

La 17ème édition est partie à 13h précises de Saint-Paul-Le-Jeune sous un ciel bleu et une température de 30°, 126 concurrentes étaient au départ.
Les premiers kilomètres se sont fait à allure modérée.

L’équipe CCC-LIV de la championne du monde Marianne VOS(N° 162) a pris les commandes du peloton et a mèné le train dès le début de la montée vers le 1er Grand Prix de la Montagne, qui est remporté au sprint par l’allemande Kathrin HAMMES(N° 173) de l’équipe  WNT Rotor Pro Cycling.

Le 1er rush à Saint-Paul-Le-Jeune est remporté par l’italienne Marta BASTIANELLI(221) de l’équipe VIRTU Cycling. Quelques attaques animent ce début de montée et 22 concurrentes provoquent une cassure avec le peloton qui s’étire.

Au km 50, le peloton est coupé en trois. Le 2ème  groupe est à 35 s des échappées et le 3ème  à 1min20. Le 1er Grand Prix de la Montagne est remporté par l’espagnole Margaritha GARCIA CANELLAS (N°11) de l’équipe nationale d’Espagne qui endosse le maillot à pois. La vitesse est de 32,7 km/h dans les 2 premières heures de course.

Le 2ème rush est remporté par la hollandaise Teuntje BEEKHUIS (N° 246) de l’équipe BIEHLER Pro Cycling. A Balazuc, la prime Thierry Claveyrolat est remportée par la hollandaise Marianne VOS (N° 162) de l’équipe CCC-Liv qui était depuis le début dans l’échappée. Il ne reste plus que 22 échappées
sous une température caniculaire.

Après le dernier rush remporté par l’italienne Tatiana GUDERZO (N°81) de l’équipe BEPINK attaque de l’italienne en compagnie de la hollandaise Marianne VOS et distance l’espagnole Margarita GARCIA CANELLAS (N°11) qui mène le peloton des échappées.

Les deux championnes se relayent et creusent l’écart avec les poursuivantes. A 2km de l’arrivée, Marianne VOS (N°162) accélère et lâche l’italienne qui ne peut pas suivre le rythme imposé par la hollandaise.

Classement de l’étape :

1 – 162 – VOS Marianne de l’équipe CCC   ………………               3h 34min 38s
2 –   81 – GUDERZO Tatiana de l’équipe BPK …………..                à 15 s
3 -  134 – STEPHENS Lauren de l’équipe TIB …………...                à    1min 23 s
4 -    11 – GARCIA CANELLAS Margarita de l’équipe ESP               à     1min 23 s
5 -  175 – SANTESTEBAN GONZALEZ Ane de l’équipe WNT           à     1min 27 s
 

Sur le même sujet

Lyon : nouveau dérapage du Petit Paumé

Les + Lus