La flèche d'une grue tombe sur une maison de retraite d'Annonay : la piste d'une erreur humaine

L'accident s'est produit ce lundi 1er juin, après-midi, peu avant 15 heures. Un élément d'une grue de chantier est tombé sur une partie d'une maison de retraite d'Annonay. Le bilan définitif fait état de quatre blessés en urgence relative (blessés légers). En cause: une possible erreur humaine. 

La grue était en cours de démontage lorsqu’elle a chuté. Elle était en place pour des travaux de réhabilitation de l'Ehpad.
La grue était en cours de démontage lorsqu’elle a chuté. Elle était en place pour des travaux de réhabilitation de l'Ehpad. © C.Conxicoeur
Trois des résidents de la maison de retraite Montalivet d'Annonay ont été blessés le 1 juin dernier, après la chute d'une grue. D'après les premiers éléments de l’enquête, l’ouvrier chargé du démontage de la grue pourrait avoir commis une erreur, notamment au moment de retirer les poids destinés à lester l’engin de chantier. Le parquet de Privas indique que les investigations vont se poursuivre pour faire la lumière sur les circonstances précises de cet accident.

Le lendemain des faits, la préfète de l'Ardèche Françoise Souliman s'est rendue sur place. Elle a souhaité que la commission de sécurité inspecte les lieux des mercredi 3 juin. 
 

Une grue s'affaisse : le pire évité


Lundi après-midi, 1er juin les pompiers et les gendarmes sont mobilisés à Annonay, en Ardèche. Peu avant 15 heures, une partie de la flèche d'une grue de chantier est tombée sur une partie de la maison de retraite Protestante Montalivet.

Haute d'une dizaine de mètres, la grue qui était installée dans l'enceinte du bâtiment, s'est affaissée.  La flèche de l'engin de construction a alors atteint le bâtiment. Cet éléments de la grue s'est effondré sur le toit-terrasse du bâtiment qui comportait un étage, ont indiqué les pompiers. Il s'agit de l'unité Cantou. C'est la pièce de restauration collective qui a été touchée. Ce sont quinze pensionnaires qui se trouvaient dans cette unité de la maison de retraite peu avant les faits. Au moment de l'accident, la majorité d’entre elles avaient regagné leurs chambres. 

La grue était en cours de démontage lorsqu’elle a chuté. Elle avait été installée pour des travaux de réhabilitation de l'Ehpad.
 
Lundi 1er juin, la flèche d'une grue en cours de démontage est tombée sur une maison de retraite d'Annonay
Lundi 1er juin, la flèche d'une grue en cours de démontage est tombée sur une maison de retraite d'Annonay © Préfecture de l'Ardèche
La grue était en cours de démontage lorsqu’elle a chuté. Elle était en place pour des travaux de réhabilitation de l'Ehpad.
La grue était en cours de démontage lorsqu’elle a chuté. Elle était en place pour des travaux de réhabilitation de l'Ehpad. © C.Conxicoeur
La flèche d'une grue tombe sur une maison de retraite d'Annonay. Bilan définitif: 4 blessés légers
La flèche d'une grue tombe sur une maison de retraite d'Annonay. Bilan définitif: 4 blessés légers © C.Conxicoeur
15 pensionnaires se trouvaient dans le bâtiment au moment des faits
15 pensionnaires se trouvaient dans le bâtiment au moment des faits © C.Conxicoeur
Quatre personnes ont été légèrement blessées, dont le grutier
Quatre personnes ont été légèrement blessées, dont le grutier © C.Conxicoeur
© C.Conxicoeur
Les dégâts à l'intérieur du bâtiment après la chute de la grue
Les dégâts à l'intérieur du bâtiment après la chute de la grue © Préfecture de l'Ardèche


Très vite, la préfecture de l'Ardèche a indiqué que le bilan définitif faisait état de quatre blessés en urgence relative. En résumé des blessés légers. On ne déplore aucune victime. Le grutier, en état de choc, fait partie des blessés. Les trois autres personnes secourues sont des résidents de cette maison de retraite. L'un des blessés souffre de fractures aux membres inférieurs. Les blessés ont été dirigés vers le Centre Hospitalier d'Annonay. Les douze autres résidents ont été évacués du bâtiment sinistré. 

 

Un périmètre de sécurité a été installé pour les besoins de l'intervention. A16h20, les opérations menées par les pompiers se poursuivaient, a indiqué la préfecture qui a demandé aux riverains et autres personnes de laisser libre accès aux secours.  Vers 17h, les pompiers étaient toujours sur place pour des opérations de consolidation du bâtiment et de la grue qui s'annoncent longues. Un agent de la Direecte se trouvait également sur place. Au plus fort de l'intervention, près de 45 sapeurs-pompiers ont été mobilisés. 
   

Des résidents pris en charge lundi soir

En fin d'après-midi, la préfecture de l'Ardèche indiquait que douze pensionnaires, dont six personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer, devront être relogés d'ici ce soir. C'est l'Agence Régionale de Santé Auvergne Rhône-Alpes qui se chargera de les reloger dans des maisons de retraites du secteur. En fin d'après-midi, on apprenait que les résidents de l’aile touchée devaient être relogés soit dans des Ehpad proches, soit dans leur famille.

Pour Antoinette Scherer, maire d'Annonay, une cellule de crise ne s'imposerait pas à ce stade. Toutefois, la psychologue de la maison de retraite était à l’œuvre ce lundi en fin d'après-midi pour échanger avec les résidents qui le souhaitent ou qui le nécessitent. 

Mardi 2 juin, les pompiers se rendront à nouveau sur place pour évaluer de la dangerosité des lieux. Suivra une enquête de gendarmerie et la visite de l’inspection du travail. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter