VIDEO. La nouvelle vie du château d'Aubenas

durée de la vidéo : 00h02mn16s
Le château d'Aubenas est désormais un centre d'art contemporain. Il ouvrira ses portes le 5 juillet prochain. ©FTV

Entièrement réhabilité, le château d’Aubenas est métamorphosé. Il réouvrira ses portes au public le 6 juillet prochain.

C’est un joyau médiéval emblématique, niché sur le piton rocheux qui surplombe le village d’Aubenas, en Ardèche. Le château médiéval d’Aubenas, entièrement réhabilité, s’est métamorphosé en un centre d’art contemporain. Il s’apprête à ouvrir ses portes au public, le 6 juillet prochain.  

Un projet ambitieux qui a nécessité sept longues années de travaux. Pour cause, par manque de moyens, le château nécessitait d’importantes rénovations. L’occasion de découvrir encore quelques secrets bien gardés par l’édifice. Les murs ont été entièrement grattés, révélant sous le plâtre des peintures du XIXème siècle. "Vive le roi des Français" peut-on ainsi déchiffrer sur un mur. "On passe du roi de France au roi des Français en 1830, et ensuite "roi" et "de" sont effacés, grattés pour laisser "vive les Français" et ça s’est 1848, l’avènement de la II République" détaille Victor Secretant, directeur de ce nouveau centre d’art, qui en fait la visite. Les plus anciennes parties du site remontent au XIIIe siècle. Après avoir été déclaré bien national en 1792, le château est devenu propriété de la ville en 1810.

Un chantier de 12 millions d'euros 

Pour redonner un second souffle à ce bout de patrimoine, Aubenas a investi 12 millions d’euros, dont plus de la moitié sous forme de subventions publiques attribuées par la Direction régionale des affaires culturelles (Drac), la Région Auvergne Rhône-Alpes, ainsi que le Département d’Ardèche. 

Avec ce projet ambitieux, Aubenas espère préserver le château en en faisant un lieu de vie culturel vivant. Dans une des salles du château, aux moulures et murs jaunes, on célébrait les mariages. Désormais, il s’agit d’une vaste salle d’exposition. "On présente les œuvres de 12 artistes, qui viennent de 10 pays différents" détaille Victor Secretant, face à un tableau de Vojtech Kovarik, un peintre né en République tchèque.

"Les Ardéchois ont droit, comme tous, d’avoir accès à une offre culturelle de qualité" 

Il s’agit du tout premier centre d’art contemporain en Ardèche. Le lieu ambitionne de tisser des liens avec les structures culturelles locales. “Les Ardéchois ont droit, comme tous, d’avoir accès à une offre culturelle de qualité. Donc c’était une opportunité incroyable que de venir créer ce centre d’art contemporain au sein de ce château” poursuit le directeur du centre d’art. 

Une opinion partagée parmi les premiers exposants, à l’instar de l’artiste Ruben Brulat. "Ce sont des branches que j’ai glané dans le territoire d’Aubenas" raconte-t-il en dévoilant l’œuvre qu’il présente dans le château. Ce plasticien veut redonner sa place au vivant, à la nature. "vous voyez les courbes qu’on observe, les petits virages, les petites cicatrices que le bois a, c’est toute une histoire du paysage. C’est très émouvant" confie Ruben. Une œuvre locale, que le public du nouveau centre d’art pourra découvrir dès sa réouverture. Le 6 juillet prochain, le château d’Aubenas ouvrira ses portes avec deux expositions : "Habiter le monde", et "Gérard Lattier".  

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité