Mauvaise gestion de déchets radioactifs à la centrale nucléaire de Cruas : délibéré le 9 février

© F3 RA
© F3 RA

L'audience s'est tenue ce 14 novembre devant le tribunal de police de Privas. En question : la gestion des déchets radioactifs à la centrale de Cruas. Il y a deux ans, des déchets contaminés avaient été jetés dans la mauvaise benne. EDF encourt jusqu'à 450.000 euros d'amende. Décision le 9 février.

Par Aude Henry

La gestion des déchets nucléaires de Cruas, au coeur d'une matinée d'audience, ce mardi 14 novembre 2017. Le procès se tenait devant le tribunal de police de Privas, en Ardèche, à la demande de plusieurs associations de défense de l'environnement et le réseau Sortir du nucléaire.

Les faits remontent au mois de novembre 2015. A l'époque, des déchets radioactifs se retrouvent dans la mauvaise benne, au milieu de déchets conventionnels à la centrale nucléaire de Cruas-Meysse. La présence de ces déchets contaminés a toutefois été détectée, via les portiques de sécurité, avant leur sortie du site et le transport de cette benne de "déchets classiques" vers la déchetterie.

Mais cela n'a pas empêché les associations de défense de l'environnement de s'attaquer à EDF. Elles estiment qu'il y a eu là plusieurs manquements à la sécurité : défaut des opérations de tri, de traçabilité et de transport des déchets. Les associations estiment que "ces installations vieillissantes nécessitent plus de rigueur".

Les déchets en question dans ce dossier : des chaussons en papier, des vêtements de protection portés par des agents lors de leur intervention à la centrale nucléaire de Cruas. Ce qui représente "une cinquantaine de grammes de déchets contaminés, ce qui est peu au regard des 900 tonnes de déchets radioactifs qui sortent chaque année du site", se défend EDF. Qui plus est, "ces déchets contaminés ne sont pas sortis du site puisqu'ils ont été détectés".

EDF encourt jusqu'à 450.000 euros d'amende. Le directeur de la centrale nucléaire de Cruas, jusqu'à 90.000 euros d'amende.
Le tribunal de police de Privas rendra son délibéré le 9 février 2018.


EDF et le directeur de la centrale nucléaire de Cruas devant la justice
Ce mardi 14 novembre, le tribunal de Police de Privas entendait le directeur de la centrale nucléaire de Cruas et EDF suite à une plainte déposée par plusieurs associations anti-nucléaire et de défense de l'environnement. Les faits concernent un manquement aux règles de sécurité dans le traitement des déchets radioactifs. Intervenants : Marie Frachisse (juriste du réseau "Sortir du nucléaire"), Me Etienne Ambroselli (avocat des parties civiles).  - Reportage d'H. Chapelon & N. Ferro & F. Bernès

 

Sur le même sujet

Isère : la carrière du Pont-Barrage, une future aire de grand passage pour les gens du voyage ?

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne