Météo : la crainte d'un épisode cévenol et d'une brutale montée des eaux toujours présentes chez les riverains du Frayol en Ardèche

Publié le
Écrit par SB avec Ozlem Unal et Laure Pechekian

Huit ans après les inondations de 2014, les riverains du ruisseau ardéchois du Frayol sont toujours inquiets. Pour eux, en cas de nouvel épisode cévenol, une dévastatrice montée des eaux reste possible.

En temps normal, c'est un ruisseau paisible qui traverse une partie de la commune du Teil avant de se jeter dans le Rhône. Mais les riverains du Frayol n'ont pas oublié cette nuit de novembre 2014 où sous l'effet d'un orage cévenol, le ruisseau s'est transformé en torrent furieux dévastant tout sur son passage. Une crue de près de deux mètres qui a arraché arbres et rochers, inondé plusieurs maisons et un stade qui venait d'être rénové. Des centaines de milliers d'euros de dégâts mais heureusement pas de victime.

durée de la vidéo : 01min 39
Novembre 2014, la crue torrentielle du Frayol avait dévasté cette partie de la commune du Teil en Ardèche ©France 3 Rhône Alpes

Huit ans plus tard, les riverains sont toujours inquiets. Regroupés au sein de l'Association de Défense des Riverains et Sinistrés du Frayol, ils estiment que les pouvoirs publics ne prennent pas la mesure du risque de nouvelle inondation destructrice dans ce quartier du Teil.

Quatre épisodes cévenols au Teil depuis 2008

Face aux épisodes cévenols plus fréquents et plus violents, l'association réclame un plan communal de sauvegarde, pour alerter et évacuer rapidement les habitants en cas de crue. Elle dénonce aussi de nouvelles constructions dont une école à proximité du Frayol. Sans parler des difficultés d'évacuation des populations en cas de besoin. "Sur les trois ponts qui permettent de traverser le Frayol, deux sont submersibles en cas de crue et le troisième est impraticable depuis le séisme du Teil il y a trois ans" déplore Raphaël Buard, le président de l'association de défense.

Des travaux engagés dont l'élargissement du lit du Frayol

Du côté de la mairie, on dément toute sous-estimation du risque. Un important plan de travaux a été lancé, le lit du Frayol a été élargi à proximité du stade dévasté en 2014 et les nouvelles constructions ont été réalisées en total respect du plan local d'urbanisme.

Pour le maire du Teil Olivier Peverelli, "même si les ponts ne sont pas utilisables en cas de crue, la route de la Rouvière permet parfaitement une évacuation optimale des populations. D'autre part, depuis 2014 de nouveaux repères ont été installés dans le lit du Frayol pour surveiller au plus près le niveau des eaux. Et nous disposons bien d'un  plan communal de sauvegarde récemment actualisé, qui permet l'alerte des populations en cas de danger".

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité