Noël : "ça me coûte 5 euros ici, au lieu de 20 euros en grande surface", carton plein pour les cadeaux de Noël de seconde main

À l’approche des fêtes de noël, les achats de seconde main font à nouveau un carton. Cette année, 60% des Français ont acheté ou vendu des produits d'occasion. Rencontre en Ardèche avec plusieurs dénicheurs de petits trésors. Belles affaires pour votre porte-monnaie.

Noël, un moment attendu mais aussi redouté parfois. Certains cadeaux coûtent cher et font mal au porte-monnaie. Mais pas de panique, il existe des achats de seconde main tout aussi qualitatifs !  

À Privas en Ardèche, une ressourcerie abrite une multitude de petits trésors. Ici, tous les objets sont dans leur seconde vie voire plus. Gaëlle est venue ici faire ses cadeaux de Noël. Bonne pioche, elle a déniché un jeu de société pour sa fille. Boite en main, elle l’assure : la seconde main est un bon plan à l’approche des fêtes.  “Parfois, c’est comme si c’était du neuf. Ça par exemple, il est à cinq euros alors qu’en grande surface, je vais le payer vingt euros”. Belle affaire donc !  

Quelques rayons plus loin, côté sport, un père de famille a trouvé son bonheur. Une luge couleur bleu électrique pour la modique somme de sept euros. C’est trois fois moins que le prix originel. “Voilà une petite luge que j’ai trouvée, ça fera le bonheur de ma fille ! ”, se réjouit le père de famille à la caisse avant d’ajouter : “J’ai discuté avec des amis, il n’y a pas très longtemps d'aller faire de la luge à la neige parce que c’est un peu la période. Je suis tombé sur cette luge au hasard mais je suis hypercontent parce que c’est exactement le modèle que je souhaitais”. 

Des personnes dans le besoin aux chineurs 

À l’approche des fêtes, les clients sont plus nombreux constate la responsable du lieu. “Au début de la ressourcerie, on était plutôt étiquetés avec des personnes qui avaient peu de moyens mais on s’est vite rendu compte qu’on avait des chineurs, des fidèles et des habitués”, constate Nelle Bernanose, responsable de La Ressourcerie Trimaran. 

Des habitués qui viennent par conviction et préfèrent réutiliser plutôt que gaspillés. “Je pense qu’il y a suffisamment de choses sur la planète et que donc c’est bien de recycler, on trouve plein de choses, c'est très varié, j’aime bien”, assure une fidèle.  

À Aubenas aussi, dans une boutique de vêtements et déco rétro, certains préfèrent privilégier ce mode de consommation. “Je viens de faire mon cadeau de Noel pour une amie : une théière recyclée. C’est moins cher et on réutilise”, affirme un client heureux de sa trouvaille.

Les achats de seconde main sont tendances. Cette année, 60% des Français ont acheté ou vendu des produits d'occasion.

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité