Fermeture de la maternité de Privas: du provisoire qui peut s'éterniser

© France 3 Rhône-Alpes / Claire Cherry-Pellat
© France 3 Rhône-Alpes / Claire Cherry-Pellat

L'Agence Régionale de Santé a annoncé ce mardi 16 juillet la fermeture de la maternité de Privas à partir du 29 juillet. Elle décidera en septembre si elle doit rouvrir ou fermer définitivement.

Par Arnaud Jacques

"Cette fermeture était annoncée depuis 30 ans" selon Patrick Trintignac, Délégué Force Ouvrière du centre hospitalier de Privas. Elle sera désormais effective à partir du 29 juillet prochain comme l'a annoncé l'Agence Régionale de Santé (ARS) ce mardi.
 

Contexte local défavorable


Trois gynécologues-obstétriciens et un pédiatre ne peuvent pas être remplacés, faute de volontaires. "Nous sommes victimes de la démographie médicale. Nous sommes passés de 220 accouchements à 140 en trois ans. Les professionnels de santé s'en vont donc vers des hôpitaux où ils peuvent exercer" nous confie Joël Bouffies, administrateur provisoire du centre hospitalier de Privas.
Si l'ARS décide en septembre de fermer définitivement la maternité, l'hôpital de Privas maintiendra le centre périnatal de proximité pour le suivi des grossesses.
En attendant cette décision, les accouchements se répartiront entre Aubenas, Montélimar, Guilherand-Granges et Valence.

Sur le même sujet

Les + Lus