• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

A la télé ce week-end. Quels programmes sur France 3 Auvergne-Rhône-Alpes les 10 et 11 novembre ?

Chroniques d'en haut / © Chroniques d'en haut / France 3
Chroniques d'en haut / © Chroniques d'en haut / France 3

Pour ce week-end du 10 et 11 novembre, dans les programmes de France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, voyage gustatif aux quatre coins des massifs de notre région.

Par Nathalie Palomo

  • Goûtez-voir - Samedi à 11h30 

La Folie des sens à Saint-Flour
Christophe Redon et Marie Cubier  ont quitté le Château d'Alleuze pour s'installer dans le coeur historique de Saint-Flour, dans une ancienne boutique informatique entièrement réaménagée.
Double casquette pour ce nouvel établissement : le midi, un menu simple, frais et bon marché et le soir, un grain de folie avec des plats un peu plus sophistiqués avec toujours les produits auvergnats au centre de l'assiette.
La recette réalisée par le chef : Crème de lentilles blondes de Saint-Flour.

Plus d'info

 
  • Dimanche en Politique :  Dimanche à 11h30

Dans les Alpes : les Alpes dans la Grande Guerre
Cent ans après la fin de la Guerre 14/18, France 3 Alpes vous propose une immersion aux Archives départementales de Haute-Savoie pour découvrir les derniers secrets du conflit. Car si les Alpes n'ont jamais été un champ de bataille, elles ont néanmoins été durement touchées par la guerre. Les toutes dernières études historiques prouvent que les combattants Savoyards ont souffert d'une surmortalité importante par rapport aux autres Poilus. Valeureux et robustes, ils ont été envoyés en Première ligne. 20.000 d'entre-eux y ont perdu la vie. A l'arrière, la proximité avec la Suisse et l'Italie ont été à la fois des sources d'inquiétudes et de réconfort. Quant à l'économie alpine, elle a été à jamais chamboulée par le conflit. C'est à partir de 1915 que le décolletage a fait la notoriété et la richesse de la Haute-Savoie. 
Emission présentée par Jordan Guéant

En Auvergne : Grande Guerre, la mémoire en héritage
Ce 11 novembre le cycle des commémorations du centenaire de l’armistice de la Grande Guerre s’achève. Pendant 4 ans de multiples initiatives ont ravivé la mémoire sur certaines pages de l’histoire locale parfois oubliées. Pour autant tout écrit sur le front de l’arrière en Auvergne ? Comment transmettre et enseigner désormais la Grande guerre aux jeunes générations ?
Les invités : 
- Stéphane Le Bras, maître de conférences en Histoire contemporaine à l’Université Clermont-Auvergne
- Eddy Oziol, professeur référent thématique Mémoire et commémorations au Rectorat de l’académie de Clermont-Ferrand Professeur d’histoire géographie
 -Thierry Wirth,  journaliste, historien écrivain et conférencier auteur de plusieurs ouvrages sur l'histoire de Vichy et du Bourbonnais.
Une émission présentée par Alexandre Rozga

En Rhône-Alpes : 
Dimanche en Politique reçoit Etienne Blanc, premier  vice-président LR du conseil régional et candidat déclaré aux élections municipales à Lyon en 2020. Il viendra expliquer les raisons de son engagement, les grands axes de son programme et commentera le retour de Gérard Collomb dans la capitale des Gaules. L’ex-ministre de l’Intérieur a retrouvé cette semaine son fauteuil de maire…
Une émission présentée par Olivier.
 

  • Chroniques d'en haut  - Dimanche à 12h50

Le goût des choses.
Une montagne de saveurs, parfois inattendues !
Comme ce Gin fabriqué dans les alpages de l’Ubaye au-dessus de Barcelonnette, par deux jeunes frères. Ou ces racines de gentiane, recueillies sur les flancs des volcans du Cantal, pour en faire une célèbre liqueur. En passant par le plus célèbre des jambons alpins, le jambon de Bosses, appelé communément jambon d’Aoste, amoureusement affiné dans les caves d’un hameau perdu en montagne…
Et pour arroser le tout : ce vin d’Ardèche, vieilli sous la terre, au coeur d’une immense grotte, dégusté dans le noir le plus total pour en capter toutes les subtilités !

 Plus d'info

 

  • Que diriez-vous de prolonger le week-end avec un documentaire inédit, lundi après Soir3 ?

"On a beau tuer les hirondelles"
De jeunes lycéens haut-savoyards se lancent dans une action solidaire et civique auprès de Khairollah, jeune réfugié afghan, pour tenter de sauver son petit frère resté au pays.
Khairollah vient juste de souffler ses 18 bougies. Pour lui, 18 ans ne résonnent pas de la même manière que pour de jeunes français. Arrivé en Europe à 15 ans, par ses propres moyens, et au bout d’un périple qui a duré 4 ans, il a été mis sous tutelle par le Conseil Général de Haute-Savoie. Passé 18 ans, il peut être reconduit à tout moment à la frontière s’il n’obtient pas son permis de séjour. Chaque année, il devra recommencer le processus administratif auprès de la Préfecture.
Au Lycée professionnel d’Annecy, où il est logé à l’internat et où il travaille comme apprenti, il raconte son histoire devant 200 élèves. Une histoire stupéfiante. A 11 ans, Khairollah prenait, seul, la décision de quitter l’Afghanistan. Traverser les montagnes jusqu’au Pakistan et devenir un «migrant». 
Un témoignage saisissant qui suscite beaucoup d’émotions chez les lycéens qui découvraient une histoire de migrant « pour de vrai », qu’aucun n’avait pu imaginer réelle pour un adolescent de leur âge. C’est le choc.
Un groupe de 15 jeunes, saisis par le parcours de cet adolescent du même âge qu’eux, décident de l'aider. Impossible pour eux de juste écouter et de passer à autre chose : impossible de ne rien faire... la décision est prise de leur propre chef : ils écriront le récit d’exil de Khairollah et en feront un livre !
 

Sans oublier vos rendez-vous avec l'information régionale 12/13, 19/20 et le Soir 3

Toutes nos émissions sont disponibles en replay sur notre site.



 

Sur le même sujet

Haute-Loire : la CAPEB dénonce la hausse des prix des carburants

Les + Lus