Une marche blanche organisée samedi en hommage au cycliste battu à mort, à Soyons (Ardèche)

Le cycliste, retrouvé agonisant le 7 octobre à Soyons, n'a pas survécu à ses blessures. La mairie de Soyons a fait savoir qu'une marche blanche était organisée samedi 16 octobre en hommage au jeune homme. Les circonstances du drame restent pour l'heure inexpliquées. L'enquête se poursuit.

Que s’est-il passé dans ce petit village tranquille de l’Ardèche ? Les circonstances du drame restent pour l'heure inexpliquées. Le village, situé au sud de Valence, est sous le choc après la découverte en pleine nature jeudi dernier d'un cyclotouriste agonisant. Le jeune homme, sauvagement battu, n'a pas survécu à ses blessures. Hervé Coulmont, le maire de la commune a fait savoir qu'une marche blanche était organisée ce samedi 16 octobre, après-midi, pour "rendre hommage au jeune homme décédé dans de sinistres circonstances".

La marche silencieuse doit être suivie d'un dépôt de gerbe sur les lieux du drame. Les Soyonnais sont invités à participer. Le départ de la marche se fera depuis la Halle de Loisirs du Brégard, à 13h30. "Cet hommage de chacun d'entre nous permettra peut-être d'apporter un peu de réconfort à sa famille, avant que les auteurs de cet acte barbare soient identifiés," indique l'élu sur la page Facebook de la mairie.

Une enquête en cours

Jeudi matin, 7 octobre 2021, le cycliste a été découvert agonisant sur le territoire de Soyons, en Ardèche. C'est un promeneur qui a donné l'alerte lorsqu'il a aperçu le jeune homme à moitié nue et gravement blessée à la tête au petit matin. Ce dernier gisait près de son vélo, sur un chemin bordant le Rhône, le long de la lône de l'Ove. Le chemin sur lequel le cycliste a été retrouvé dans une mare de sang est un endroit calme fréquenté par les pêcheurs et les promeneurs.

La victime a été transportée entre la vie et la mort au centre hospitalier de Valence mais a succombé à ses blessures. L'autopsie, pratiquée le lendemain a conclu à "la cause criminelle" de la mort. Le parquet de Privas a ouvert une "meurtre".

Le jeune homme a été victime d'un terrible acharnement et d'n déchaînement de violence. L'autopsie a en effet révélé que son corps comportait "une trentaine" de plaies, essentiellement à la tête et dizaine au niveau du visage.... Le jeune homme aurait été identifié, selon les informations du Dauphiné Libéré. Il s'agirait d'un ressortissant espagnol âgé de 28 ans. Parti des Pays-Bas, il serait originaire des Îles Canaries. Menées par la police judiciaire de Valence, les investigations se poursuivent pour identifier le ou les auteurs de ce crime. 

Le jeune homme aurait été identifié, selon les informations du Dauphiné Libéré. Il s'agirait d'un ressortissant espagnol âgé de 28 ans. Parti des Pays-Bas, il serait originaire des Îles Canaries. Son vélo aurait été retrouvé à proximité de son corps, ainsi qu’une tente. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société hommage