AS Saint-Etienne : une victoire à Nîmes qui fait du bien

En s'imposant 2 à 0 à Nîmes, les Verts voient s'éloigner un peu plus la zone de relégation et reprennent des couleurs. Et même si le coach Claude Puel considère que son collectif n'a pas livré son meilleur match, la 15eme place du championnat est bonne à prendre.

La joie dans l'effectif stéphanois après le 2eme but de la rencontre contre Nîmes, une réalisation de l'attaquant gabonais Denis Bouanga.
La joie dans l'effectif stéphanois après le 2eme but de la rencontre contre Nîmes, une réalisation de l'attaquant gabonais Denis Bouanga. © Sylvain THOMAS / AFP

Après la correction reçue à la maison par les Verts face à Monaco lors de la 30eme journée de championnat (0-4), il n'est vraiment exagéré de dire que les hommes de Claude Puel avaient la pression face à Nîmes (31eme journée) dimanche 4 avril.

Et pour le coup, l'ASSE a su concrétiser avec deux buts de Kazhri et Bouanga, plus une réalisation d'Hamouma finalement refusée après vérification de la VAR. A sept matches de la fin du championnat, chaque victoire est bonne à prendre pour, au moins, sécuriser la saison prochaine en L1.

Et même si le technicien stéphanois Claude Puel confessait après la rencontre que ses hommes n'avaient pas réalisé leur meilleur match, il n'a pas boudé son plaisir.

Il y a eu de la créativité et de l'efficacité et cela soulage. Jouer Nîmes était une opportunité de conserver un concurrent direct derrière nous et on a su la saisir. On a essayé de poser notre jeu, d'être bien en bloc. On a concédé peu d'occasions.

Claude Puel, entraîneur de l'AS Saint-Etienne

 

La roue tourne-t-elle du côté de Saint-Etienne ? Au jeu de la malchance et/ou du manque de volonté, c'est Nîmes qui a tenu le pompon lors de la rencontre. Un match sans, jusqu'à rater un pénalty en toute fin de match face au jeune portier stéphanois Etienne Green, le bien nommé.

Côté stéphanois, Claude Puel a insisté sur le besoin de garder cet esprit positif jusqu'au bout désormais. 

On a montré beaucoup de solidarité, maintenant il faut enchaîner avec le même état d'esprit. Le maintien ? On est à 36 points. Il en manque encore cinq ou six. Il faudra être capable d'enchaîner et de montrer plus de régularité.

Claude Puel, entraîneur de l'AS Saint-Etienne

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport as saint-etienne