Astronomie : une comète visible à l’œil nu dans le ciel rhônalpin

En Rhône-Alpes, comme partout en France, jusqu’à la fin du mois de juillet la comète Neowise est observable sans télescope. Un phénomène rare qui fait le bonheur des astronomes et photographes
 

La comète Neowise vue de Lyon
La comète Neowise vue de Lyon © Yannick Devesvre
A se balader trop près du soleil, on finit par se faire remarquer. La comète Neowise, en se rapprochant de l’astre solaire perd du gaz et de la poussière… Et cela se voit de très loin. Depuis quelques jours, ou plutôt quelques nuits, dans le ciel on peut observer comme une étoile filante de taille XXL ! Le noyau d’une comète est petit mais la queue blanche et brillante qui se forme autour d’elle est immense :

« la comète Halley, par exemple, son noyau mesure 1,5 kms et l’enveloppe de gaz et de poussière qui se développent autour peu atteindre 1,5 million de kilomètres. C’est ce qui explique la visibilité à l’œil nu des comètes »  explique Cyril Fernandez, le directeur du Planétarium de Saint-Etienne.

Voilà plus de 15 ans qu’un tel phénomène n’a pas eu lieu en France. Une comète fait partie des petits corps du système solaire.
 

Néowise est visible jusqu’à la fin du mois. Pour pouvoir l’observer, il faut se lever tôt, vers 4h du matin et se placer dans une zone sans pollution lumineuse.

« Ca nous ramène à notre petite place au cœur de l’univers. Ce sont, comme les astéroïdes, des témoins de la formation du système solaire. Les observer permet d’aller à l’origine du système solaire et, pourquoi pas, établir des liens avec les prémices de la vie sur terre. Et puis c’est inattendu, éphémère, fragile, esthétique »
 

« Il fallait capter la comète avec Lyon comme décor »



Habituellement, Yannick Devesvre, avec son appareil photo, chasse les orages. Un ami, passionné d’astronomie l’a alerté sur la présence de cette comète. La semaine dernière il s’est donc levé bien avant l‘aube pour immortaliser le passage de Neowise au-dessus sa ville de cœur :

« Je voulais faire une photographie de cette comète avec Lyon comme décor. Et puis une photo dans laquelle les étoiles côtoient Fourvière c’est fort symboliquement ».
 

Yannick retournera observer la comète et faire d’autres photos. Des cartes sur internet donnent la position au fil des jours de Neowise. En ce moment, il faut se tourner vers le Nord-Est pour la trouver
Et si vous n’êtes pas du genre lève tôt vous pouvez toujours vous rendre au planétarium stéphanois : une animation via un simulateur astronomique permet de reproduire le déplacement de Neowise.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
astronomie culture sciences espace insolite photographie art
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter