L'attachée de presse de Michael Schumacher évoque une situation "stable"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Franck Grassaud avec Jean-Christophe Solari
Sabine Kehm, attachée de presse de Michael Schumacher
Sabine Kehm, attachée de presse de Michael Schumacher © Jean-Christophe Solari

Sabine Kehm, attachée de presse de Michael Schumacher et très proche de la famille, a déclaré que la situation du pilote était "stable cette nuit et ce matin", ajoutant que c'était une "bonne nouvelle". 

Répondant à la pression médiatique, -près d'une centaine de journalistes du monde entier devant le CHU de Grenoble-, Sabine Kehm a improvisé un point-presse devant l'hôpital, ce mercredi 1er janvier, à 11 heures. L'attachée de presse, visiblement fatiguée, avait le sourire. Sur le principe du "pas de nouvelles, bonnes nouvelles", Sabine Kehm a expliqué qu'il n'y aurait pas de conférence de presse sur l'état de santé du pilote, signe d'une certaine stabilité. "Il a passé une bonne nuit", a-t-elle expliqué. Michael Schumacher est toujours plongé dans un coma artificiel après une deuxième opération. 

Une lueur d'espoir est en effet apparue lundi, ce qui a permis à l'équipe médicale de réaliser cette opération réussie sur le champion, permettant d'évacuer un hématome situé à l'intérieur de son cerveau. Pour autant, son état est toujours jugé "critique" et les praticiens se refusent à tout pronostic, tout comme Sabine Kehm qui a simplement ajouté que des personnes se relaient à son chevet pour qu'il y ait toujours quelqu'un à côté de l'ex-pilote. 

C'est cette même attachée de presse qui a expliqué mardi que Michael Schumacher "n'allait pas vite" au moment de son accident de ski à Méribel. "Apparemment, son casque s'est cassé. Mais cela ne signifie pas que Michael skiait à grande vitesse", a-t-elle assuré. D'après Sabine Kehm, Michael Schumacher "a buté sur une pierre en commençant un virage". "C'était un enchaînement de circonstances malheureuses", a-t-elle dit.

   >>> Lire aussi - Schumacher ne skiait pas vite au moment de son accident



L'attachée de presse a aussi confirmé l'épisode de l'homme déguisé en prêtre, sans doute un journaliste, qui a tenté de s'approcher de sa chambre de 'Schumi'. "Je demande à tout le monde de laisser les médecins travailler et de laisser la famille Schumacher passer du temps avec Michael dans le calme", a dit cette ancienne journaliste.

Reportage Jean-Christophe Solari et Jérôme Ducrot
durée de la vidéo: 01 min 17
L'état de santé de Schumacher est stable

Les journalistes évacués


La pression médiatique est telle que le CHU prévoit de demander aux journalistes de déplacer leurs camions satellite. Le personnel du CHU est exaspéré par la situation. De nouveaux médias sont arrivés ces dernières 24 heures en provenance de Chine, des Etats-Unis et des Pays arabes. 



En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.