• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Aubenas : le mystère de la voiture brûlée élucidé

L'affaire du cadavre retrouvé dans une voiture brûlée le 15 février dernier dans le quartier ville d'Aubenas a fini par être élucidée : trois personnes ,le meurtrier présumé, un complice et un témoin, ont été arrêtées et incarcérées.     

Par Philippe Bette

Le 15 février dernier, vers 19h , les pompiers d'Aubenas alertés par un témoin interviennent sur un simple incendie de voiture sur un campement  situé dans le Quartier de Ville. Mais aussitôt le feu éteint , ils vont faire une macabre découverte en ouvrant le coffre de la voiture....A l'intérieur de la BMW , le corps d'un homme dont on apprendra plus tard qu'il est originaire de Nice, de passage en Ardèche et qu'il avait 28 ans ... 

L'enquête menée par la police judiciaire de Valence va permettre, à partir d'écoutes téléphoniques, de reconstituer le funeste puzzle. Une altercation entre le meurtrier présumé, un parisien de 35 ans résidant à Aubenas et sa victime, aurait eu lieu au matin du 15 février. Les deux hommes s'affrontent physiquement mais le Parisien finit par avoir raison du visiteur,  qu'il fait disparaître dans le coffre de la BMW. Il fera brûler la voiture un peu plus tard avec l'aide d'un complice.

Une femme qui a assisté à la bagarre et qui a compris le sort réservé à la victime va se confier à un proche au téléphone. C'est elle qui mettra incidemment la police sur la piste du meurtrier. Le 18 mai, elle est mise en examen pour non-dénonciation de crime et recel de malfaiteur. Le lendemain, son ami est arrêté dans une ferme proche d'Aubenas où il se cachait. Lui est mis en examen pour homicide volontaire. Son complice, accusé d'avoir participé à l'incendie de la voiture, est mis en examen pour destruction de biens. Rien ne dit qu'il savait pour la victime.

L'instruction, conduite par un juge d'Avignon, se poursuit . Notre confrère du Dauphiné Libéré, Thomas Zimmermann, qui relate l'affaire, explique que les enquêteurs s'efforcent de déterminer précisément "si la victime était, ou non, toujours en vie lors de l'incendie" 



       

Sur le même sujet

Expérimentation de lutte contre l'ambroisie

Les + Lus