Cet article date de plus de 4 ans

"Belle et Sébastien" : un nouveau film tourné dans la région

De somptueux paysages, captés en Haute Vanoise, en Maurienne et dans les forêts de l'Ain se déploient dans ce deuxième long métrage tiré du fameux feuilleton. Le film "L'aventure continue" sera à l'affiche à partir du 9 décembre pour les fêtes de fin d'année.

Le tournage dans l'Ain a duré trois semaines.
Le tournage dans l'Ain a duré trois semaines. © France 3 Ain
Cinquante ans après le feuilleton télévisé mythique de Cécile Aubry, "Belle et Sébastien, l'aventure continue" revient sur le grand écran, après un premier "remake" de la série il y a deux ans, qui avait attiré 3 millions de spectateurs.

Le petit Mehdi, joué en 1965 par le propre fils de Cécile Aubry, est incarné comme pour le premier film en 2013 par le jeune Félix Bossuet, dont la frange ébouriffée cache le même caractère têtu. Mais le réalisateur a changé : après l'aventurier du grand Nord Nicolas Vanier en 2013, c'est au tour du Canadien Christian Duguay (réalisateur de "Jappeloup") de reprendre les aventures de Sébastien et de la chienne au pelage de neige pour Gaumont.

Vanier comme Duguay étaient des fans de la série dans leur enfance - Christian Duguay a même prénommé son fils Sébastien en hommage au jeune héros ! Autant dire que les films s'inscrivent dans la fidélité à la série, tout en l'actualisant pour les spectateurs du 21e siècle. L'intrigue se passe en 1945, à une époque où la montagne n'a pas encore été désertée. Le village alpin où habite Sébastien et son grand-père "adoptif" le vieux César paraîtra incroyablement vivant aux spectateurs de 2015, avec ses rues animées et son école pleine à craquer !

Une intrigue inspirée par l'après-guerre

Les scénaristes ont habilement développé l'intrigue initiale : Sébastien, adopté par César après la mort de sa mère des suites de l'accouchement en pleine montagne, a maintenant 10 ans. Angelina, la petite fille de César, qui est une soeur, voire une mère pour le petit orphelin, est donnée disparue après le crash de l'avion qui la ramenait au pays après son brillant passage dans la résistance. Le petit se lancera bravement à sa recherche dans une forêt en flamme, et retrouvera à cette occasion son père, un pilote d'avion solitaire (Thierry Neuvic).

La trame est efficace, les scènes d'action en forêt feront frémir le jeune public, et l'équipe n'a pas lésiné sur le casting animal : marmottes, chouettes, petits lapins enchantent la montagne. Lors d'une scène d'incendie effrayante, une véritable arche de Noé prend la fuite en forêt: renard, sanglier, biche, loup...

La chienne Belle est interprétée par pas moins de 4 Montagnes des Pyrénées différents mariant toutes les qualités de l'héroïne de la série : douceur et intrépidité réunies.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cinéma culture