Bénéfice en hausse pour la Compagnie des Alpes qui gère les grandes stations de sports d'hiver

© Creative Commons
© Creative Commons

La Compagnie des Alpes, qui gère les plus grands domaines skiables d'Isère et de Savoie ainsi que plusieurs parcs de loisirs, publie ce mardi 23 mai 2017 un bénéfice en hausse de 7 % au premier semestre. Le faible enneigement du début de saison a pu être compensé par la suite.

Par AFP

La Compagnie des Alpes a publié ce mardi 23 mai 2017 un bénéfice net semestriel en progression de 7% à 58,3 millions d'euros, malgré un léger tassement de la rentabilité de ses domaines skiables lié à un effet calendaire.

Le groupe, à la tête de 11 domaines skiables (dont Tignes, Val d'Isère, Les Arcs, les Deux Alpes) et 13 destinations de loisirs (Parc Astérix, Grévin, Walibi, Futuroscope), avait déjà fait état en avril d'un chiffre d'affaires de 460,1 millions d'euros (+3,7%) sur le premier semestre de son exercice 2016/17.
Entre début octobre et fin mars, la Compagnie des Alpes a enregistré un résultat net part du groupe de 58,3 millions d'euros contre 54,5 millions un an plus tôt. Cette hausse s'explique par "la bonne performance opérationnelle du semestre", ainsi que par la réduction de l'endettement net et la baisse de la charge d'impôt, détaille la compagnie dans un communiqué.



Un début de saison difficile



Les domaines skiables, de loin la principale activité, voient leur excédent brut opérationnel (EBO) reculer de 0,7% à 185,9 millions d'euros.
"Ce métier subit un décalage calendaire qui se corrigera sur le troisième trimestre", a souligné le groupe. Le week-end de Pâques était positionné en mars l'an dernier, mais était sur le mois d'avril cette année. Le début de saison difficile avec un manque de neige ainsi que des dates de fêtes défavorables (Noël et Nouvel An un dimanche) ont aussi pesé.

"C'est un bon premier semestre qui démontre à nouveau le bien fondé de notre stratégie", a commenté le PDG, Dominique Marcel. "Le groupe est solidement ancré sur deux métiers performants, les domaines skiables et les destinations de loisirs qui se rapprochent, année après année, des objectifs que nous nous étions fixés", a-t-il ajouté.

Sur l'ensemble de l'exercice, la Compagnie des Alpes envisage une progression de 3,5% de l'activité des domaines skiables.




A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus