Bientôt plus de voiture en centre-ville en Auvergne-Rhône-Alpes ?

Faut-il supprimer les voitures en centre-ville ? Une question que se posent sans doute les défenseurs de l'environnement, parmi lesquels les maires écologistes. Les zones dites "à faible émission de Co2" ou encore "à circulation limitée" fleurissent dans nos villes. Qu'en pensez-vous?

""Notre objectif est qu'à terme le parc automobile soit à la fois réduit et dépollué" a expliqué Bruno Bernard, président du Grand Lyon
""Notre objectif est qu'à terme le parc automobile soit à la fois réduit et dépollué" a expliqué Bruno Bernard, président du Grand Lyon © Ina Fassbender / dpa / AFP

En France, malgré une chute régulière des ventes, plus d'une voiture sur deux (57,8% selon le Ministère du développement durable) est équipée d'un moteur diesel.

En sachant qu'en Auvergne-Rhône-Alpes, 2,9 millions de foyers possèdent au moins une voiture... Faites le calcul.

En France, la part de véhicule diésel reste importante : plus d'une voiture sur deux
En France, la part de véhicule diésel reste importante : plus d'une voiture sur deux © source : Ministère de l'environnement

Il ne va pas être si simple de changer les habitudes

Même si on sait que la voiture n'est pas la seule responsable de la pollution en ville, il n'empêche que les véhicules diesel (même dotés d'un pot d'échappement catalyptique) rejettent pas mal de dioxyde d'azote dans l'atmosphère. Une particule fine nocive pour la santé.... Faut-il purement et simplement rejeter ce type de véhicules de nos centre-villes ? 

En jaune, la pollution au NO2 (Dioxyde d'azote) en Auvergne Rhône Alpes, très concentré sur les agglomérations et les grands axes de circulation
En jaune, la pollution au NO2 (Dioxyde d'azote) en Auvergne Rhône Alpes, très concentré sur les agglomérations et les grands axes de circulation © Source Atmo Aura

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Comme chaque jour de la semaine à 18h30, retrouvez votre émission quotidienne " On décode" sur France 3. Ce mardi 23 février, nous aborderons ce thème avec nos invités.

N'hésitez pas à réagir sur les comptes twitter et Facebook de France 3 Auvergne , France3 Rhône-Alpes ou France3Alpes et nous diffuserons votre réaction durant l'émission. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
automobile économie écologie environnement