Bourg-Saint-Maurice, Chamonix, une députée de Savoie interpelle le gouvernement pour sauver 2 bureaux de Météo France

11 prévisionnistes travaillent dans les 2 stations de Bourg-Saint-Maurice et Chamonix. / © France 3 Alpes.
11 prévisionnistes travaillent dans les 2 stations de Bourg-Saint-Maurice et Chamonix. / © France 3 Alpes.

La députée de Savoie Emilie Bonnivard interpelle le ministre de la Transition écologique et solidaire au sujet des menaces sur 2 bureaux de Météo France, à Chamonix et Bourg-Saint-Maurice. Les 2 implantations pourraient disparaître et les prévisions être confiées à l'antenne de Grenoble.

Par Yann Gonon

Peut-on prévoir avec précision la météo en Savoie depuis le site de Grenoble ? Les bureaux actuels de Météo France à Chamonix et à Bourg-Saint-Maurice sont menacés de fermeture. La députée de Savoie Emilie Bonnivard interpelle le ministre de la Transition écologique et solidaire.

Météo France avait déjà perdu une station météo en Savoie en 2016, celle de Chambéry-Voglans, rappelle la députée. Dans un communiqué publié ce lundi 10 septembre 2018, Emilie Bonnivard dit vouloir "attirer l’attention du Ministre sur le caractère vital pour toutes les activités de ski et de randonnée dans les massifs savoyards et haut-savoyards de maintenir un service météorologique de proximité développant une expertise de pointe en matière de prévision en zone de montagne".

La suppression des 2 bureaux savoyards s'inscrit dans le plan global d'économie de Météo France. 500 emplois devraient ainsi disparaître sur 3000 d'ici 2022.

A Chamonix et Bourg-Saint-Maurice, 11 prévisionnistes scrutent le ciel au quotidien. Les syndicats de Météo France s'étaient déjà émus il y a quelques mois des risques de fermeture des bureaux de Bourg-Saint-Maurice.
 

"Les Savoie représentent 1,2 million d’habitants et 1,6 million de lits touristiques ; le savoir-faire des agents Météo France sur le terrain, en montagne, est donc plus que nécessaire, la qualité de la prévision météo conditionnant la sécurité du territoire et la protection effective des populations" écrit encore Emilie Bonnivard.

Si les stations savoyardes venaient à disparaître, les prévisions seraient assurées par le site de Grenoble.

 

Sur le même sujet

Interview Mathieu Dechavanne, PDG de la Compagnie du Mont-Blanc.

Les + Lus