Calendrier 2020 : 1er mai, 14 juillet, 1er novembre...comment tomberont les jours fériés

En 2020 comme pour toutes les années, le code du travail prévoit 11 jours fériés. / © K. Tir / France 3 Auvergne
En 2020 comme pour toutes les années, le code du travail prévoit 11 jours fériés. / © K. Tir / France 3 Auvergne

Le code du travail français prévoir 11 jours fériés. En 2020, les traditionnels ponts du mois de mai seront possibles grâce à un calendrier avantageux. Un avocat en droit du travail nous donne son éclairage.
 

Par Catherine Lopes

Il s’agit d’une occupation obligée pour certains : passer à la loupe quand tombent les jours fériés pour l’année qui arrive. C’est souvent l’occasion de prévoir un long week-end de plusieurs jours. En 2020, comme pour toutes les années, le code du travail français prévoit 11 jours fériés. Le premier est le lundi de Pâques, qui tombe le 13 avril. Les 1er et 8 mai auront lieu un vendredi : un pont de 3 jours sera possible pour certains. Le 21 mai, les salariés auront droit au jeudi de l’Ascension. Le lundi de Pentecôte, pas toujours chômé, se tient le 1er juin. Le 14 juillet, jour de fête nationale, tombe un mardi, ce qui offrira une possibilité de long week-end.

Le 15 août tombe un samedi

Pas de chance le 15 août tombe un samedi, tout comme le 1er novembre qui tombe un dimanche. Le 11 novembre aura lieu un mercredi. Quant à Noël 2020, il tombera un vendredi, tout comme le 1er janvier 2021. Maître Jean-Louis Borie, avocat à Clermont-Ferrand spécialisé en droit du travail, explique : « Le 1er mai est le seul jour férié légal. Si la convention collective le permet, on a droit au paiement de la journée de travail. Certaines conventions collectives prévoient le doublement du salaire. Quant aux autres jours fériés, ils sont payés. La plupart du temps ils sont majorés, souvent doublés. Parfois une journée de remplacement est prévue ».

L'accord préalable de l'employeur

Si vous prévoyez de poser des jours de congés afin de profiter au mieux du calendrier, il vous faudra au préalable l’accord de votre employeur. Maître Jean-Louis Borie souligne : « Se pose la question de l’ordre de départ en congé. Cet ordre est fixé par l’employeur, en fonction des souhaits des salariés. L’employeur a le droit de refuser que l’on lui pose des congés. Il y a 2 obligations à respecter : la première est de poser 3 semaines de congés pendant la période de référence, qui est souvent de juin à octobre. La seconde est que l’ordre des départs en congé ne peut pas être modifié un mois avant la date, sauf circonstances exceptionnelles ».
 

Les jours fériés en 2020

- lundi de Pâques : lundi 13 avril
- Fête du travail : vendredi 1er mai
- Armistice 1945 : vendredi 8 mai
- Ascension : jeudi 21 mai
- lundi de Pentecôte : lundi 1er juin
- Fête nationale : mardi 14 juillet
- Assomption : samedi 15 août
- Toussaint : dimanche 1er novembre
- Armistice 1918 : mercredi 11 novembre
- Noël : vendredi 25 décembre
- Jour de l'An : vendredi 1er janvier 2021

Sur le même sujet

Les + Lus