Cet article date de plus de 5 ans

Aurillac bat Mont-de-Marsan et décroche sa place en finale de Pro D2

Le Stade Aurillacois a décroché, samedi, son billet pour la finale d'accession au Top 14. A domicile, les Cantaliens ont battu Mont-de-Marsan 28 à 13. 
Deux pénalités ratées pour Maxime Petitjean, face aux poteaux, à 45 mètres. Un carton jaune pour Mont-de-Marsan (Adriu Delai, 12e minute) et une pénalité manquée pour Matthew. Le premier quart d’heure de match entre Aurillac et le Stade Montois a montré toute la tension des deux équipes devant l’enjeu.

Mais à la 20e minute, le pack auvergnat va prendre les choses en main en offrant aux 7 871 spectateurs présents dans le stade Jean-Alric le premier essai du match sur une belle poussée jusque dans l’en-but montois. Cette fois-ci, Maxime Petitjean retrouve son coup de pied et Aurillac mène 7 à 0. Mais en moins de 5 minutes, le Stade Montois va ramener les Aurillacois sur terre et leur rappeler qu’ils sont venus chercher ici une place en finale.

Une première mi-temps de toute folie avec 2 essais de chaque côté

A la 25e minute, puis à la 29e, Vilikisa Salawa à droite, puis Savenaca Tokula à l’opposé, vont inscrire deux essais et faire tomber (provisoirement) l’ambiance dans l’enceinte.  Mont-de-Marsan mène alors 10 à 7 mais la révolte cantalienne est immédiate.

Dans les 22 mètres de son adversaire, Aurillac fait circuler le ballon jusqu’à ce qu’il tombe dans les mains de Jack Macphee qui marque le deuxième essai des rouge et bleu. Petitjean transforme avant d’ajouter trois points supplémentaires (38e minutes). On se dit alors que le Stade Aurillacois va rentrer aux vestiaires avec une avance de 7 points au compteur, c’est sans compter sur l’audace de son capitaine. Après la sirène, Maxime Petitjean tente le drop, le ballon passe entre les perches, et c’est avec 10 points d’avance que son équipe part faire une pause.

Pelissié délivre le stade

Dès l'entame de la deuxième période, Matthew James obtient une pénalité légèrement désaxée sur la gauche face aux poteaux. Mais le numéro 10 montois manque une nouvelle fois la cible. Il est plus en réussite neuf minutes plus tard après une nouvelle tentative qui permet à Mont-de-Marsan de réduire à 7 points l'écart avec son hôte (20-13). Une différence de 7 points de courte durée puisque Maxime Petijean ajoute trois points pour Aurillac (23-13, 53e).

Poussé par son public, les joueurs de Jeremy Davidson repoussent tous les assauts montois jusqu'à aller charger la ligne montoise. Finalement, c'est Adrien Pelissié qui applatit dans l'en-but. Explosion de joie dans les tribunes alors qu'on approche des cinq dernières minutes du match et que les Aurillacois mènent 28 à 13. Le score ne bougera plus. "On est en finale", hurlent en choeur les milliers de spectateurs.

Aurillac disputera la finale d'accesion en Top 14, samedi 4 juin, à Toulouse, contre Bayonne ou Colomiers.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
stade aurillacois rugby sport pro d2