• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Aurillac : la première station à hydrogène d'Auvergne est en route

A Aurillac la première station de recharge pour véhicules à hydrogène a été mise en service, le 3 mai 2019. Mais le coût pour les particuliers reste exorbitant. / © C. Dasilva / France 3 Auvergne
A Aurillac la première station de recharge pour véhicules à hydrogène a été mise en service, le 3 mai 2019. Mais le coût pour les particuliers reste exorbitant. / © C. Dasilva / France 3 Auvergne

Une première en Auvergne : une station de recharge pour véhicule à hydrogène a été inaugurée début mai, mais il faudra encore attendre pour les particuliers à cause d'un coût exorbitant.

Par Renaud Gardette

Un énorme cube bleu imposant : la station à hydrogène inaugurée le 3 mai à Aurillac n'est pas du tout discrète, et prend de la place. Elle permet de recharger 4 véhicules par jour, en 5 à 10 minutes. Car cette station produit et distribue de l'hydrogène, pour des véhicules bien plus propres que les voitures électriques actuelles.

Gérée par la Communauté d'Agglomération du Bassin d'Aurillac, la station est installée sur le parking du Centre Aquatique d'Aurillac.
 

Une chimie complexe


L'hydrogène est obtenu grâce à l'électrolyse de l'eau. Il faut "décomposer" l'eau en deux gaz, le dioxygène (O2) et dihydrogène (H2), avec un courant électrique. "Ce type de station a été conçu pour permettre aux collectivités d'amorcer la démarche" explique Pierre-Jean Bonnefond, de l'entreprise Atawey, son constructeur. "Cette station produit de façon autonome 2 kg d’hydrogène par jour et stocke 7 jours complets de production, soit la recharge quotidienne de 1 à 4 véhicules légers."

Michel Roussy, Président de la CABA : "Le rôle de nos collectivités est d'ouvrir le chemin et d'être précurseur en matière de production et de distribution d'énergie. Notre territoire est fortement dépendant à l'utilisation de la voiture, il est donc important d'expérimenter de façon concrète les solutions innovantes et leur donner les moyens de se développer."
 

Un coût encore exorbitant

Cette installation représente un investissement de 250 000 €. La CABA a bénéficié du soutien de l’État dans le cadre d'une convention avec l'ADEME à hauteur de 50 000 €. Seulement 23 stations hydrogènes sont installées en France, 32 sont en projet. 

Sur le même sujet

Enquêtes de Région : Agriculture, qu'allaient-ils faire dans ce métier galère ?

Les + Lus