A Aurillac, la société pharmaceutique Biose industrie lève 30 millions d’euros

A Aurillac, Biose industrie est le leader mondial de l’accompagnement des entreprises qui développent des thérapies par le microbiote. L’entreprise pharmaceutique vient de lever 30 millions d’euros pour son développement.
 

Basée à Aurillac, la société Biose industrie compte actuellement 160 salariés.
Basée à Aurillac, la société Biose industrie compte actuellement 160 salariés. © Alexandre Malesson / FTV
Basée à Aurillac, Biose industrie est une société pharmaceutique. C'est un façonnier industriel qui accompagne des entreprises qui développent des thérapies par le microbiote. Biose industrie est même leader mondial dans ce domaine.

Un développement rapide

L’entreprise compte 160 salariés. Ils n’étaient que 60 il y a 4 ans. Elle vient de lever 30 millions d’euros pour son développement. Adrien Nivoliez, dirigeant de la société, souligne : « Il y a une augmentation de capital. On a un nouvel investisseur, Cathay capital, qui rejoint le pool d’actionnaires de la société. C’est aussi de la dette financière qui va être levée auprès de notre pool bancaire. Il y a aussi la Région qui nous accompagne à travers une subvention d’un million d’euros ».

Le rôle du microbiote

Adrien Nivoliez, dirigeant de la société, explique : « Notre cœur de métier est d’assurer le développement, la production clinique et la production commerciale de microorganismes qui sont testés ou vendus en tant que médicaments dans le monde entier par des sociétés qui développent de nouvelles solutions thérapeutiques. Le terme de microbiote concerne l’ensemble des bactéries qui colonisent notre corps. On est une symbiose entre des cellules humaines et des bactéries. On a cent mille milliards de bactéries, soit 10 fois plus que nos propres cellules dans le corps humain. Elles ont un rôle majeur dans notre état de santé. Elles vont répondre à de nombreuses fonctions vitales. Au cours des 15 dernières années, on a pu faire des corrélations entre des déséquilibres de ces microbiotes et des pathologies. On estime 90 % des pathologies vont avoir un lien direct ou indirect avec nos microbiotes. Historiquement il y a eu des pathologies comme la diarrhée et les infections vaginales, mais aujourd’hui on travaille sur l’obésité, le diabète de type 1 et 2, l’autisme, Alzheimer ». Le rôle de la société est de transformer un microorganisme en médicament qui peut être administré à l’homme.

Objectif 220 salariés

Biose industrie, grâce à cette levée de fonds, espère atteindre les 220 salariés d’ici 4 ans. L’entreprise est à un tournant de son histoire. Le dirigeant indique : « L’objectif est de continuer à être prêt dans les 5 prochaines années à accompagner ces entreprises qui vont pouvoir faire de la commercialisation. C’est un vrai changement, une véritable étape que vient de passer la société. Elle grandit encore. On a l’objectif de passer d’une société qui était une PME à une ETI (NDLR. Entreprise de taille intermédiaire). C’est un moment très significatif dans l’histoire de la société ». Sur ces 30 millions d’euros, 20 millions seront consacrés à la construction d’une nouvelle zone de production à Aurillac et les 10 millions restant serviront au développement aux USA.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
innovation économie santé société entreprises
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter