L’avion Paris-Aurillac victime d’une avarie en plein vol

L’avion de la ligne régulière entre Paris et Aurillac a été victime d’un choc en plein vol, dimanche 25 mars. Bien que la carlingue ait été endommagée, il a réussi à se poser sur l’aéroport d’Aurillac.(Photo d'illustration) / © C. Darneuville / France 3 Auvergne
L’avion de la ligne régulière entre Paris et Aurillac a été victime d’un choc en plein vol, dimanche 25 mars. Bien que la carlingue ait été endommagée, il a réussi à se poser sur l’aéroport d’Aurillac.(Photo d'illustration) / © C. Darneuville / France 3 Auvergne

L’avion de la ligne régulière entre Paris et Aurillac a subi une avarie en plein vol, dimanche 25 mars. Bien que la carlingue ait été endommagée, il a réussi à se poser sur l’aéroport d’Aurillac.

Par K. Tir

Grosse frayeur pour les passagers du vol Paris-Aurillac, dimanche 25 mars. L’avion de ligne de la compagnie Hop ! Air-France a en effet été victime d'une avarie en plein vol. Parti de l’aéroport d’Orly, avec une cinquantaine de passagers à bord,  l’ATR 42 a poursuivi son vol jusqu’à Aurillac.

Ce que les passagers ont découvert, vers 21H30, en descendant de l'avion, c'est un trou dans la  carlingue de l’avion. « Rétrospectivement, on a eu très peur », confie Lydie Ribes, journaliste à France 3 Auvergne. « J’étais dans l’avion avec mes enfants. Je m’étais assoupie quand un grand bruit m’a réveillée », raconte-t-elle. « L’hôtesse  nous a expliqué qu’il n’y avait rien de grave. Le pilote a alors indiqué qu’on avait peut-être percuté une oie, car il y a beaucoup d’oiseaux migrateurs en cette période. Il a également évoqué la possibilité d’avoir percuté un bloc de glace ». A l’intérieur de l’avion, les passagers ont été rassurés par les explications de l’équipage.

Reste qu’en découvrant la taille du trou dans la carlingue, les passagers ont eu une grosse frayeur. « C’est impressionnant », reconnaît Lydie Ribes. « Quand on réalise qu’on a fait la moitié du vol avec un trou comme ça dans l’avion, ça fait froid dans le dos ».

Selon la Direction de la compagnie, une pièce de l’avion se serait détachée lors du déploiement du train d’atterrissage. Une enquête est en cours afin de préciser les circonstances de l'incident.

L’avion Paris-Aurillac victime d’une avarie en plein vol
L’avion de la ligne régulière entre Paris et Aurillac a subi une avarie en plein vol, dimanche 25 mars. Bien que la carlingue ait été endommagée, il a réussi à se poser sur l’aéroport d’Aurillac. Les explications de Hélène Abraham, Directrice Commerciale Marketing et Produits au sein de l’activité HOP! Air France - L. Pastural / V. Riffard / France 3 Auvergne




Au lendemain de cet incident, le vol Aurillac-Paris du lundi 26 mars était tout naturellement annulé, l'avion étant immobilisé au sol.
 

Suite à cette avarie, le vol Aurillac-Paris du lundi 26 mars a été annulé / © Hop !
Suite à cette avarie, le vol Aurillac-Paris du lundi 26 mars a été annulé / © Hop !

 

Sur le même sujet

Suicide d'une employée mucinipale à Chambéry : la famille dénonce un harcèlement au travail

Les + Lus