• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Bernard Oudoul, le pompier-chanteur, écrit une chanson pour le Stade Aurillacois

Alors que sa chanson "Mon Auvergne" a été vue plus de 167 000 fois sur Youtube, Bernard Oudoul a profité de la finale de Pro D2 entre Bayonne et Aurillac pour poser des mots sur quelques notes. Le "pompier chanteur" originaire de Murat a écrit une chanson à la gloire du Stade Aurillacois.

Par Stéphane Moccozet

Bernard Oudoul revient ! Le pompier-chanteur devenu célèbre grace à sa chanson "Mon Auvergne" s'est lancé dans l'écriture d'un nouveau morceau à la gloire du Stade Aurillacois. Originaire de Murat, le plus Cantalien des pompiers cannois a publié, mercredi, une vidéo sur sa page Facebook pour apporter son soutien à l'équipe qui va tenter d'accéder au Top 14, samedi, contre Bayonne.

Nous, fiers Aurillacois
Partons au combat
Dans les prés, c'est l'effervescence
Regards échangés et les poings serrés
Dans nos rangs, c'est déjà l'impatience.


"C'est une supportrice qui m'a demandé si je pouvais écrire un hymne pour le Stade Aurillacois", explique Bernard Oudoul. Pour allumer le feu dans un stade, qui mieux qu'un pompier ? "J'avai déjà fait une ébauche, j'ai repris les accords déjà écrits", poursuit-il, "et hier (mercredi), vers 15h30, j'ai posté une vidéo". 

Ne recule jamais,
C'est une fierté
D'être Aurillacois.


Bernard Oudoul doit encore apporter quelques retouches à son oeuvre mais elle est pratiquement achevée. Ensuite ? Il souhaite enregistrer un CD et, surtout, tourner un clip vidéo avec les joueurs du Stade Aurillacois. 

 

Sur le même sujet

Une danseuse de cabaret retrouvée morte à Taluyers, dans le Rhône, rappel des faits

Les + Lus