• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Décès de Marion à Aurillac : 5 ans de prison requis contre le chauffeur

5 ans de prison ont été requis à l'encontre du conducteur qui a renversé une adolescente de 16 ans, en mars 2015, à Aurillac. Il comparaissait avec trois autres prévenus devant le tribunal correctionnel d'Aurillac. / © Google 2018
5 ans de prison ont été requis à l'encontre du conducteur qui a renversé une adolescente de 16 ans, en mars 2015, à Aurillac. Il comparaissait avec trois autres prévenus devant le tribunal correctionnel d'Aurillac. / © Google 2018

Après le décès d’une jeune fille de 16 ans renversée par une voiture à Aurillac, en mars 2015, le chauffeur et les passagers de la voiture comparaissaient jeudi 4 octobre devant le tribunal correctionnel d’Aurillac. 5 ans de prison ferme ont été requis à l'encontre du conducteur.

Par SM

L’affaire remonte au 20 mars 2015. Marion, une adolescente de 16 ans, est percutée par une voiture, alors qu’elle traverse la route, boulevard de Verdun à Aurillac, dans le Cantal.
Le conducteur de la voiture et les passagers ne se sont pas arrêtés, ils ont continué leur route sans donner l’alerte. Les secours tenteront de la ranimer, en vain. La jeune fille n'a pas survécu au choc.
Le lendemain, un homme se présente à la gendarmerie. Il vient déclarer le vol de son véhicule. Le rapprochement est fait avec l’accident de la veille.
 

Quatre prévenus à la barre


Trois ans et demi après le drame, quatre personnes comparaissaient jeudi 4 octobre devant le tribunal correctionnel d’Aurillac : le conducteur (poursuivi pour homicide involontaire aggravé par le délit de fuite et dénonciation mensongère), son épouse (poursuivie pour dénonciation mensongère et non assistance à personne en danger) ainsi que deux autres passagers, des proches du couple (poursuivis pour non assistance à personne en danger). Tous étaient à bord de la voiture qui a renversé Marion.
 

5 ans de prison requis à l'encontre du conducteur


5 ans de prison ont été requis contre le chauffeur, ainsi que 10 ans d’interdiction de repasser le permis de conduire. Le parquet a également requis 2 ans de prison à l’encontre de son épouse. Et 18 mois de prison, "dont une partie ferme", pour les deux autres prévenus.
Le jugement a été mis en délibéré au 15 novembre.
 

 

Sur le même sujet

in : la 33e édition du Mondial du Quad se prépare à Pont-de-Vaux

Les + Lus